L’enrôlement à Kinshasa

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Sauf changement de dernière minute, l’opération d’enrôlement et identification d’électeurs débute vers la fin de la semaine à Kinshasa.

 

C’est la précision faite par Onésime Kukatula, rapporteur adjoint de la Commission nationale électorale indépendante (CENI), au cours d’un atelier des formateurs ouvert lundi 22 mai à Kinshasa. Onésime Kukatula a indiqué que la CENI se trouve à sa troisième phase qui concerne les formateurs électoraux. La quatrième quant à elle concerne les membres des centres d’inscriptions. Pour Kukatula, il est important de former les membres des centres d’inscriptions, leur moraliser et mettre des kits complets à leur disposition pour leurs permettre d’améliorer la qualité de la formation. Car, si la formation est de bonne qualité, l’opération d’enrôlement sera également de bonne qualité. ‘‘En matière électorale, il existe des indicateurs très importants à respecter notamment le temps. La formation doit débuter à l’heure précise de manière à respecter les jours prévus pour la formation’’, a expliqué ce cadre de la CENI.

 

Il faut noter qu’il s’agit de la dernière étape de la formation avant le lancement de l’opération d’enrôlement dans la capitale. Onesime Kukatula s’est rendu personnellement dans toutes les antennes où vont se dérouler ces différentes formations pour se rendre compte de l’effectivité des travaux. Il faut reconnaître que la CENI se trouve devant de nombreux défis à relever.

Nico Kassanda

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*