Événements du 19 et 20 janvier 2015 : Des membres du MLC à destination inconnue

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

La police nationale congolaise (PNC) a appréhendé plusieurs partisans de l’opposition lors des manifestations qui se sont déroulées les 19 et 20 janvier dernier à travers la ville de Kinshasa, capitale de la RDC.

 

Au cours de ces événements, quelques membres du Mouvement de libération du Congo (MLC) ont été interpellés par la Police. Certains ont été ispo facto transférés à l’Inspection provinciale de la Police de Kinshasa (IPKIN), d’autres par contre ont été amenés  manu militari vers une destination inconnue.

 

C’est le cas de Thierry Kasongo Wawa, modérateur et directeur chargé des campagnes des députés au sein du MLC. Ce membre du parti cher à l’opposant Jean-Pierre Bemba Gombo a été mis aux arrêts le 19 janvier 2015 par les éléments de la police au croisement du Boulevard Sendwe et de l’avenue Université, non loin du Collège Saint Raphaël,  sur la 1ère Rue Limete.

 

Une fois entre les mains de la police, Thierry Kasongo a été copieusement tabassé, jusqu’à ce qu’il se retrouve entre la vie ou la mort. Selon les témoins de l’événement, Thierry Kasongo a été acheminé à l’hôpital Saint Joseph de la même commune (au niveau de la 15ème Rue) pour qu’on lui administre des soins appropriés, dans la mesure où son état était critique. D’après les sources familiales, Kasongo Wawa est introuvable alors qu’il était interné dans cette formation médicale sous la surveillance des éléments de la police.

 

Il convient de souligner que plusieurs partis de l’opposition récusent une disposition de la nouvelle loi électorale, en discussion à l’Assemblée nationale. Cette disposition prévoyait le recensement de la population avant l’organisation des élections.

L’Objectif

 

 

 

 

 

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*