Les Ministres de l’opposition appellent le peuple au calme et les leaders des confessions religieuses à la neutralité

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Au cours d’une conférence de presse tenue mercredi 3 janvier 2017 à l’hôtel du gouvernement, les regroupements et partis politiques de l’opposition membres du gouvernement Tshibala ont appelé le peuple congolais au calme et les leaders des confessions religieuses non seulement à la neutralité mais aussi à la retenue en cette période délicate de l’histoire de notre peuple et ont déploré la mort d’hommes, des civils et policiers ainsi que tout débordement quel qu’en soit l’auteur.

Cette réaction fait suite à la marche du 31 décembre 2017 lancée par le Comité Laïc de Coordination. Les regroupements et partis politiques de l’opposition au gouvernement d’union nationale ont condamné toute manipulation du peuple conduisant à la désobéissance civile, au désordre, à des actes de vandalisme et de contestation non fondées de nature à retarder la tenue des élections dès lors que le processus électoral est entré dans sa phase d’irréversibilité. En rapport avec le processus électoral, les regroupements et partis politiques de l’opposition reconnaissent les progrès réalisés notamment la publication du calendrier électoral par la CENI et acceptée par la communauté tant nationale qu’internationale.

 

Tout en réitérant leur volonté de contribuer de façon déterminante à faire aboutir le processus électoral. Lumeya Du Maleghi, Ingele Ifoto,Jose Makila Sumanda, Marie Ange Mushobekwa, Lisanga Bonganga,Kabongo Athys, Justin Bitakwira font partie des Ministres Titre:Les Ministres de l’opposition appellent le peuple au calme et les leaders, en particulier ceux relevant des confessions religieuses non seulement à la neutralité mais aussi à la retenue Au cours d’une conference de presse tenue mercredi 03 janvier 2017 à l’Hotel du gouvernement, Les regroupement et partis politiques de l’opposition membres du gouvernement Tshibala ont appelle le peuple congolais au calme et les leaders, en particulier ceux relevant des confessions religieuses non seulement à la neutralité mais aussi à la retenue en cette période délicate de l’histoire de notre peuple et ont déplore la mort d’hommes, des civils et policier ainsi que tout débordement quelque soit l’auteur. Cette réaction fait suite à la marche du 31 décembre 2017 lancée par le comité laïc de coordination.

 

Les regroupements et partis politiques de l’opposition au gouvernement d’union nationale ont condamne toute manipulation du peuple conduisant à la désobéissance civile, au désordre, à des actes de vandalisme et de contestation non fondées de nature à retarder la tenue des élections des lors que le processus électoral est entre dans sa phase d’irréversibilité. En rapport avec le processus électoral, les regroupements et partis politiques de l’opposition reconnait les progrès réalisés notamment la publication du calendrier électoral par la CENI et acceptée par la communauté tant nationale qu’internationale.

Tout en réitérant leur volonté de contribuer de façon déterminante à faire aboutir le processus électoral. Lumeya Du Maleghi, Ingele Ifoto,Jose Makila Sumanda, Marie Ange Mushobekwa, Lisanga Bonganga,Kabongo Athys, Bitakwira font partie des Ministres signataires de la déclaration.

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*