L’Etat congolais extorque les parents derrière les écoles

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Le besoin des parents à instruire leur progéniture devient une opportunité pour l’Etat de les extorquer par le truchement des écoles. Les chefs d’établissements scolaires et académiques ne se le cachent plus : l’Etat les pousse à toujours inventer des rubriques pour se faire de l’argent et extorquer les parents. Achat obligatoire de syllabus (même en primaire), enrôlement obligatoire pour les travaux pratiques et les interrogations, frais de ceci, frais de cela, achat de tenues pour les weekends, etc., les parents ne s’en sortent plus. L’Etat congolais qui n’intervient en presque rien pour donner aux parents les moyens d’instruire leur progéniture à sortir de l’état de pauvreté qu’ils vivent, se cache derrière les écoles à travers des descentes intempestives des inspecteurs. Pour les responsables d’écoles, dans un régime profondément corrompu comme celui de la RDC, les inspecteurs ne manqueront pas d’inventer une infraction et solliciter des enveloppes pour ne pas rédiger de rapport. Et pour compenser ces sommes injustifiées, ils se retournent vers les parents, leurs chevaux de traite… Aujourd’hui, la plupart d’écoles et instituts supérieurs exigent la totalité des frais de cette année scolaire et académique. Et comme prétexte, 2016, année éminemment politique, fait déjà sentir sa puanteur et les chefs d’établissement veulent engranger leurs bénéfices dès maintenant. Quand ça va brûler, ils auront déjà tiré leur épingle du jeu. Et les parents, dindons de la farce abandonnés par l’Etat protecteur.
Batu’a Mikuse Makambo

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*