Lutte contre la malnutrition en RDC L’Union Européenne disponibilise 30 millions d’Euros pour la survie du secteur alimentaire

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

L’Union Européenne (UE) s’est résolument engagée à accompagner financièrement la RDC en disponibilisant une enveloppe 30 millions d’Euros dans le secteur agricole et la sécurité alimentaire à travers un vaste projet mis en place pour lutter contre la malnutrition. C’est la quintessence des travaux organisés jeudi 4 et vendredi 5 juin à l’espace Texaf Bilembo dans la commune de Ngaliema. Selon Jean-Michel Dumont, Ambassadeur de l’Union Européenne, cette enveloppe permettra de mener à bien des actions dans les territoires congolais dans le but de diminuer sensiblement le taux de la pauvreté et la faim par la production agricole, pourvoyeur des denrées alimentaires. Il faut dire que les travaux ont permis de faire l’approche et d’apprécier les orientations avec plusieurs autres projets futurs. Au cours de cet atelier, il était également question de faire la rétrospective dans la cadre des stratégies et du programme du gouvernement en matière du secteur agricole et rural et déceler les liens de convergence avec les actions exécutées par le dit projet. Jean Michel Dumont, a indiqué que depuis la reprise de la coopération avec la RDC en 2002, des milliers d’Euros ont été investies. Aujourd’hui, cet appui reste nécessaire car les besoins sont multiples. Il a indiqué que les différents projets ont été mis en œuvre par toute une série des ONG internationales et agences des Nations-Unies. Au bout de temps entrepris, le taux de mortalité a nettement diminué, la production agricole qui représente le socle de l’économie, augmenté et la diversification alimentaire est de plus en plus saine. Au delà de ces réalisations, les défis à relever sont énormes. Car, le taux de la malnutrition s’est encore accru. C’est ainsi que l’évolution des habitudes alimentaires, reste une nécessité dans la mesure où les acquis doivent se consolidé dans la diversification des cultures. Pour terminer, Michel Dumond a souhaité que les deux prochaines années qui restent à savoir 2016 e t 2017, soient très avancées sur ce point étant donné qu’il s’agit d’un programme développé d’une manière respectable sur l’environnement. Débuté en 2012, ce projet qui a une durée de cinq ans, a comme objectif global de contribuer à la lutte contre la pauvreté par la relance économique.

Développer l’agriculture
Hubert Ali Ramazani, Secrétaire Général à l’agriculture pêche et élevage qui a conjointement clôturé ces accises, a indiqué que tous les projets agricoles doivent concourir à développer une agriculture durable, positive et respectueuse de l’environnement. A en croire Ramazani, le dit projet en cours d’exécution sur terrain, contribue à l’atteinte des objectifs du gouvernement pour le développement économique général grâce à une agriculture durable et productive. ‘’ Un deuxième aspect de référence par rapport aux priorités du gouvernement, c’est sa conformité avec le plan national d’investissement agricole, a été validé le 26 et 27 mars 2013 et qui est le fruit des grands résultats du processus du programme détaillé pour le développement de l’agriculture en Afrique lancé en RDC en juin 2010 et dont la charte a été solennellement signée le 17 mars 2011 ‘’, a indiqué Ramazani. Ainsi, au terme de ces accises, il a été relevé que la vision de l’UE et celle du gouvernement congolais s’orientent vers la même direction notamment placé au cœur de la réduction de la pauvreté, les aspects liés à l’approvisionnement et des solutions de pénurie alimentaire des populations, l’accès à la nourriture ainsi que le problème nutritionnel dans son ensemble.

Ces projets qui ont débuté en 2012 ont une durée de cinq ans et visant comme objectif global la lutte contre la pauvreté par la relance économique. Pour ce faire une analyse à mis parcours des leçons apprises sur terrain s’est effectuée vendredi 5juin à l’espace bilembo de la commune de Ngaliema. A ce stade, il faut relever que le taux de la malnutrition a sensiblement diminué et que la production agricole a quant à elle augmentée dans les cinq régions couvertes par ce programme.
Nico Kassanda

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*