Mines: Le gouvernement lève la mesure de suspension sur SICOMINES

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

La SICOMINES peut exporter les concentrées des minerais. Le Ministre des Mines, Martin Kabwelulu a par une lettre adressée à la Direction générale de cette société informée de la lever de la dernière mesure de suspension des exportations des produits miniers concentrés de la SICOMINES.

 

Cette décision de la tutelle qui est motivée par les réalités contraignantes que vis cette société minière, a été prise par Martin Kabwelulu le 10 Octobre dernier. Avec cas même les conditionnalités La Société est dans L’obligation de mettre tout en œuvre pour une production à grande valeur ajoutée, et aussi pour la transmission régulière des rapports de ses activités. “Je lève la mesure d’interdiction d’exportation des concentrés de cuivre et d’hydroxyde de cobalt de la SICOMINES, […] En conséquence, les services des Mines, qui me lisent en copie, sont instruits d’autoriser l’exportation des produits miniers marchands de la SICOMINES, et d’assurer le suivi régulier de ses activités, et de m’en faire rapport, en ce qui les concerne », a fait savoir le Ministre des Mines . Lors d’une séance de travail bipartite tenue au Ministère des Mines le 9 Septembre, la SICOMINES, a eu à renouveler son engagement à déployer tous les efforts possibles afin d’améliorer au maximum, la qualité de sa production commerçables. Mais aussi la transmission périodiquement des informations, sous forme de rapports, ayant trait au développement du projet dans son ensemble. Pour le Ministère des Mines, il est question de son côté d’assurer régulièrement le Suivi non seulement au niveau de la qualité de la production mais aussi des opérations de vente de la SICOMINES. Les deux représentent le gage du remboursement du coût des investissements et infrastructures financées par la partie chinoise chiffrée à 6 milliards USD.

 

La SICOMINES a relevé dans plusieurs courriers, adressés au Ministre des Mines des difficultés Qui plombent la production des concentrés. Tout en soulignant les conséquences qui pourraient engendrer l’interdiction force et brutal de l’exportation de ces produits miniers marchands. Le Gouvernement tout en appelant la SICOMINES à respecter ses engagements en matière de transformation des métaux avant exportation , a par le biais du ministre des mines insisté sur les respects de la convention par les deux partie . ” Aussi ,j’ai noté la confirmation des dispositions prises par la SICOMINES , notamment celle visée dans la lettre n•i127/DG/SCM/2017, à savoir:-à très court terme , en janvier sauf imprévu, le montage d’une section de grillage pour oxyder au moins les 2/3 des concentrés sulfures en vue d’une extraction hydro-métallurgique du cuivre métal ; A moyen terme, avant fin de l’année 2020, la construction en cours du projet hydroélectrique de Busanga par SICODHYDRO, d’une capacité de 240MW, qui garantira la fourniture total de l’énergie électrique à SICOMINES dans sa deuxième phase, avec une perspective de produire 250 000 tonnes de cuivre métal», peut-on lire dans la Correspondance du Ministre Martin Kabwelulu. Il est à noté que, la SICOMINES est confrontée à un déficit énergétique de 170 MW pour tourner à plein régime. Aussi Pour contourner la difficulté, 660 millions USD ont été investis par ses actionnaires pour la construction du barrage de Busanga.

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*