Modeste Bahati dénonce la fraude douanière au poste frontalier de Lufu

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Le ministre de l’Economie nationale, Modeste Bahati Lukwebo, dénonce la fraude douanière enregistrée via le poste frontalier de Lufu, au Kongo Central. Il a fait cette dénonciation, mardi 18 août, au cours d’une conférence de presse tenue dans son cabinet de travail, à Kinshasa.
«Le fait qu’à Lufu, des marchandises, en grande quantité et de grande valeur entrent sans être déclarées à la douane ou à d’autres services publics de l’Etat, c’est un manque à gagner », s’est plaint Modeste Bahati.
Pour le ministre, le désordre constaté au poste frontalier de Lufu a une incidence négative sur la mobilisation des recettes pour le trésor public.
Modeste Bahati a par ailleurs annoncé la descente, dans les jours à venir, d’une délégation du gouvernement au poste de Lufu pour tenter de mettre de l’ordre à ce poste frontalier avec l’Angola :
«Nous sommes conscients de la situation, c’est ce qui explique que le Premier ministre a décidé qu’une forte délégation gouvernementale qu’il conduira dans les jours à venir, puisse se rendre à Lufu pour voir comment une bonne fois pour toute, mettre fin à cette fraude massive qui paralyse l’industrie locale, qui paralyse les importateurs et pratiquement l’économie au niveau de notre pays».
Plusieurs produits en provenance de l’Angola entrent en RDC via le poste de Lufu notamment des sacs du riz, des bidons d’huile végétale, des savons et produits électroménagers.
Modeste Bahati n’ignore cependant pas que dans le cadre de la SADC et du COMESA, mondialisation oblige, les barrières douanières sont appelées à disparaître. Il ne faut pas rater le train, comme le RDC aime le faire.

L’Objectif/RO

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*