Dans FARDC

Détournement d’armes à Goma: des officiers FARDC indexés

Révélation troublante à Goma, chef-lieu du Nord-Kivu. Des minutions, des matériels et équipements militaires, destinés à la traque des groupes armés dans cette partie du pays, n’arrivent pas à destination, selon l’ONG CIDDHOPE (Le Cercle international pour la défense des droits de l’homme, la paix et l’environnement). Cette structure a livré cette information dans un communiqué publié, mardi 22 décembre,

» Continuer à lire

Pour Oxfam, le cycle de violences se poursuit dans l’est de la RDC

Les atteintes aux droits de l’homme contre les populations civiles restent « monnaie courante » dans l’est de la République démocratique du Congo, et ce malgré la signature il y a deux ans de l’accord d’Addis-Abeba destiné à y ramener une paix durable. C’est le triste constat dressé par Oxfam dans son dernier rapport intitulé « Sécurité insécurisée ». L’ONG a enquêté en août

» Continuer à lire

Les rebelles hutus rwandais fuient l’offensive de l’armée dans les Kivus

Les rebelles hutus rwandais des FDLR fuyaient samedi matin l’offensive de l’armée congolaise dans les provinces des Nord et Sud-Kivu, dans l’est de la République démocratique du Congo, mais des affrontements ont été signalés dans l’après-midi, a-t-on appris de sources militaires. «Nous avançons vers les objectifs que notre hiérarchie nous avait recommandés», mais «l’ennemi ne combat pas», a déclaré à

» Continuer à lire

Des militaires condamnés à de lourdes peines à Goma

Douze détenus militaires des FARDC viennent de subir la rigueur de la loi en écopant chacun de 20 ans de servitude pénale principale (SPP) devant le Tribunal militaire de Garnison de Goma, dans la province du Nord-Kivu. Ces détenus étaient incarcérés à la prison centrale de Munzenze, poursuivis pour coups et blessures volontaires ayant entrainés mort d’homme. Ils sont à

» Continuer à lire

Equateur: le général Gabriel Amisi appelle les troupes à la vigilance

Commandant de la 1ère Zone de Défense militaire, le général Gabriel Amisi dit Tango Four, recommande aux hommes en uniforme de veiller à l’afflux de réfugiés centrafricains  dans la province de l’Equateur. Cet officier des FARDC a lancé cet appel, jeudi 19 février, au cours d’une parade mixte FARDC et Police nationale, à Mbandaka, chef-lieu de l’Équateur. Le général-major Amisi redoute

» Continuer à lire