Dans José Makila

La SCTP oriente ses activités vers le chemin de fer

Les recettes de la société ont baissé de 12 millions USD à 4 millions USD le mois. Le port de Matadi qui est la principale pourvoyeuse des recettes de l’entreprise connait actuellement des sérieux problèmes dus essentiellement aux manques d’équipements et à la concurrence d’autres ports.

» Continuer à lire