Motions de défiance : Coup d’épée dans l’eau

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Ça bouillonne actuellement à l’hémicycle du Palais du peuple. Les députés de l’opposition sont montés au créneau en initiant plusieurs motions de défiance.

 

Christian Mwando s’en prend au premier ministre, Bruno Tshibala ou au ministre d’État en charge du Budget, Pierre Kangudia pour la non application du taux de 1425 au salaire des fonctionnaires. Juvenal Mubono indexe le vice- premier ministre en charge des Affaires Étrangères. Pour l’élu, ce dernier devait tomber d’autant plus qu’il ne veut pas lever la mesure d’invalidation des passeports semi- biométriques. Dans le même ordre d’idées, Toussaint Alonga initie une pétition contre Aubin Minaku, président de la chambre basse. Une trentaine d’élus l’ont déjà signé. Le député national fustige ma manière d’orienter le débat du speaker de l’Assemblée nationale surtout en ce qui concerne l’examen des différentes motions de défiance. Bon nombre d’observateurs restent sceptiques quant à l’aboutissement de ces motions. Combien de ministres sont déjà tombés depuis les premières élections de 2006?

JM Mawete

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*