Nouvelle idylle UDPS-DC Bruno Mavungu chez Diomi Ndongala à Makala

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Une nouvelle alliance politique se fait certainement entre l’UDPS d’Etienne Tshisekedi et le DC d’Eugène Diomi Ndongala. La visite éclair du secrétaire général du parti tshisekediste, Bruno Mavungu au président de la DC, Eugème Diomi est l’une des preuves palpables de cette nouvelle idylle. En aparté, les deux hommes politiques ont levé plusieurs options sur les enjeux politiques de l’heure. Bruno Mavungu et Eugène ont convenu sur la nécessité de demander le stricte respect du préalable de la libération des prisonniers politiques pour la participation de leurs partis respectifs à toute forme de dialogue politique avec la majorité politique en place en RDC. «Tout Dialogue politique sérieux ne peut commencer que par la libération préalable des détenus politiques, comme fut le cas avec Lumumba, Tshisekedi ou bien les autres prisonniers politiques libérés avant la Table ronde de l’indépendance, l’annonce du multipartisme, la Conférence Nationale Souveraine ou le Dialogue Intercongolais», a rappelé Bruno Mavungu dans un communiqué parvenu à l’Objectif. A l’occasion, les représentants de l’UDPS et de la DC ont réaffirmé leur attachement au respect des droits civils et politiques ainsi qu’au strict respect de la Constitution en vigueur en RDC. Les deux opposants politiques ont aussi échangé sur la grave impasse politique qui découle de l’absence d’un processus électoral en RDC, à seulement neuf mois de la présidentielle de novembre 2016. Dans cette optique les deux personnalités ont convenu d’instruire leurs partis et plateformes politiques respectifs pour une concertation constante afin d’assurer l’alternance et l’alternative politique en RDC. Pour rappel, Eugène Diomi Ndongala est l’un des principaux partisans d’Etienne Tshisekedi. En 2012, son parti, la DC, s’est regroupé avec l’UDPS et d’autres partis de l’opposition, ainsi qu’avec certaines associations de la société civile, des autorités traditionnelles et des associations de jeunes pour former la Majorité présidentielle populaire (MPP), une plate-forme de soutien à Etienne Tshisekedi. Ce dernier conteste toujours la réélection de Joseph Kabila à la suite de la présidentielle du 28 novembre 2011. Candidat aux législatives de novembre 2011, Diomi Ndongala avait été déclaré élu dans la circonscription de la Funa, à Kinshasa, mais avait annoncé que les députés élus sur la liste de son parti ne siégeraient pas à l’Assemblée nationale, conformément au mot d’ordre donné par Etienne Tshisekedi. Des analystes politiques estiment que cette nouvelle alliance prouve la reconnaissance de l’UDPS envers Eugène Diomi qui a boycotté l’hémicycle pour soutenir le schéma Tshisekedi. Ils sont également d’avis que la libération des prisonniers politiques et d’opinions pourra renforcer la confiance entre Majorité et opposition. Il y a cinq jours, le ministre de la Justice, Thambwe Mwamba, avait annoncé à Kindu que plus de 1 200 prisonniers bénéficieraient d’une libération conditionnelle au cours de ce mois de janvier. IL avait également précisé que cette mesure serait accordée aux prisonniers qui ont purgé le quart de leur peine et dont le comportement en prison a été exemplaire.
Ibakucha Mayanda

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*