OCF Okapi : 7 joueuses regagnent Kisangani

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Le plaidoyer de l’UFC (Union des footballeurs du Congo) a fini par payer. Sept joueuses de l’OCF Okapi de Kisangani, chef-lieu de la province de la Tshopo (Nord-Est de la RDC) ont regagné leur terroir. Selon les sources du club, le voyage de ces 7 joueuses est intervenu dimanche dernier dans la soirée.

Après un mois et demi passé dans la capitale, il a fallu l’intervention d’un homme de bonne volonté pour qu’un groupe de ces footballeuses quittent Kinshasa. Selon Mimie Longeli, sociétaire de
cette formation, le fait de quitter Kinshasa est une délivrance dans la mesure où notre séjour dans la capitale a été un ‘‘calvaire’’. ‘‘Ce sont des moments inoubliables de notre carrière, surtout de notre vie aussi. Par manque des moyens financiers, nous étions contraintes de partager un lit pour 6 personnes. Personne ne s’attendait à cette situation critique’’. Nous avons risqué de nous retrouver dans la rue. Heureusement pour nous, le gérant de notre lieu d’hébergement, était animé de beaucoup de clémence et de générosité’’, a révélé Mimie Longeli. Elle a soutenu que c’est déplorable, puisqu’elles ne sont pas venues à Kinshasa pour défendre non seulement leur chère équipe, mais plutôt toute une province à la phase finale de la Coupe du Congo. Fort malheureusement, nous avons été abandonnées à notre triste sort par les autorités provinciales.

Malgré ce calvaire, les coéquipières de Longeli ont souligné que les difficultés rencontrées à Kinshasa, ne peuvent être un motif de mettre fin à leur carrière.

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*