Olive Lembe Kabila dote la jeunesse du Maniema d’une école de formation

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

L’épouse du chef de l’Etat, Olive Lembe Kabila, a séjourné la semaine dernière dans la province du Maniema, sa terre natale .Une visite qui restera à jamais gravée dans la mémoire des fils et filles de cette province. D’autant plus qu’à travers cette visite, Marie Olive Lembe Kabila a doté la jeunesse du Maniema d’une école de formation aux métiers.
Baptisée, “Institut technique industriel professionnel Olive Lembe Kabila de Kalima » (ITIP de Kalima), elle est la plus grande bâtisse scolaire du territoire de Pangi. Construit sur 10.000 m2, l’Institut technique industriel professionnel maman Olive Lembe Kabila fait la fierté de cette partie de l’arrière pays. Il a été inauguré le vendredi 11 septembre 2015 dans la cité de Kalima, située à 107 km de Kindu. Initiative de la première dame de la RD Congo, cette école représente, selon elle, le moyen par excellence de rendre autonomes les jeunes de ce territoire. ‘‘Aucun humain ne peut vivre par les aides. Seule l’éducation est la base de la réussite de toute personne. Laissez cette habitude des plaintes, des demandes et des sollicitations. A travers l’éducation, on peut changer nos vies, car savoir, c’est pouvoir…’’, s’est-elle adressé aux jeunes de Kalima, tout en rappelant à leurs parents leurs responsabilités dans la formation de cette jeunesse. C’est en présence du gouverneur de la province du Maniema, Pascal Tutu Salumu, du ministre de l’Enseignement Technique et Professionnel (ETP), Negbangba, et son collègue de l’Enseignement Primaire et Secondaire et Initiation à la Nouvelle Citoyenneté (EPS-INC), Maker Mwangu, du chef de la Maison civile du chef de l’Etat, pasteur Théodore Mugalu, sous l’œil vigilant des autorités coutumières du coin, des notabilités, la Société civile ainsi que la population de Kalima.
Cinquième institution similaire construite après celles de Gungu (ex -province du Bandundu), Mbandaka( ex Equateur), Tshikapa(ex Kasaï Occidental) et Uvira(Sud-Kivu), l’ITIP maman Olive Lembe Kabila est constituée de trois blocs de 8 salles des classes, d’un hangar de 47 m de longueur et 20 m de largeur qui servira d’atelier de production des produits du bois, d’un bloc administratif comprenant la salle des professeurs, du bureau du directeur, du bureau du surveillant, des sanitaires pour les professeurs hommes et femmes, d’une infirmerie, des sanitaires pour élèves filles et garçons, d’un local technique, de deux abris métalliques pour les travaux pratiques des élèves, d’un puits d’eau potable, des citernes pour la récupération d’eau du forage, d’une cour de récréation et d’un espace vert, mais aussi d’un groupe électrogène de 80 KVA. Ce grand centre d’enseignement technique va former des menuisiers, mécaniciens et maçons après 4 et 6 années d’études. Une grande première pour la province du Maniema qui possède une grande forêt non encore utilisée. L’Itpi OLK pourra dans les années à venir devenir une école -entreprise , formant les jeunes à l’emploi, mais aussi produisant des meubles et autres babioles pour la province et ses environs . Jusque-là, le Maniema ne dispose que d’un institut technique aujourd’hui sous équipé et dans un état de délabrement très avancé.
L’épouse du Chef de l’État n’a contribué qu’à la construction et à l’équipement de cet institut. Elle a aussi offert à cette institution un lot des matériels techniques et didactiques, notamment une machine à découper le bois en planche à partir d’un tronc d’arbre (petite scierie), une bibliothèque, des livres, deux ordinateurs, deux imprimantes, un rétroprojecteur, un téléviseur, un lecteur DVD, des tenues de travail pour menuisiers, etc.

Orienter la Jeunesse vers les métiers
Dans la philosophie de la Première Dame, cette école technique répond à l’objectif de permettre à la jeunesse, non seulement d’apprendre des métiers utiles au développement de la RDC sur la voie de l’émergence, mais surtout d’être en mesure, après la formation, de créer des petites et moyennes entreprises. Cela, en vue de se prendre en charge, pour ne pas tomber dans le chômage comme la plupart des diplômés des universités. L’épouse du chef de l’Etat a insisté notamment sur la formation des formateurs. Pour ce faire, Marie-Olive Lembe Kabila a fait appel aux formateurs de haut niveau qui sont intervenus et continueront à apporter leur savoir-faire aux enseignants qui , à leur tour, auront la tâche de former des hommes et femmes de métier pour des lendemains meilleurs de cette province . Déjà, le français, Laurent Sitruk, a reçu la mission d’organiser surtout les métiers du bois, richesse inépuisable de la RDC. Il a déjà organisé un module de formation pour les enseignants.
Belbachir Najjat, responsable du groupe Adapa qui a exécuté les travaux, a confirmé la qualité et la durabilité du matériel fourni. Néanmoins, beaucoup de difficultés ont été rencontrées pour la réalisation desdits travaux, surtout à cause de l’emplacement du site, l’accès difficile, la rareté des matériaux de construction sur place, les problèmes de transports, etc, a souligné Mme Najjat. ‘‘Tout cela n’a fait qu’augmenter les postes à exécuter non prévus et amené le groupe Adapa Sarl à engager les dépenses supplémentaires en vue de rendre l’ouvrage viable et fonctionnel’’, a-t-elle indiqué. Le ministre de l’Enseignement Technique et Professionnel, Negbangba, tout en remerciant le président de la République et son épouse pour leur attachement à l’éducation, a relevé que le mérite de cette école technique est de dispenser une ‘‘formation qualifiante et adaptée aux besoins de développement de la RDC’’. Bien plus, cette école est appelée à promouvoir entrepreneuriat (auto-employabilité) de ses diplômés et à s’autofinancer par la fabrication des produits de la menuiserie par exemple et même par l’amélioration de la construction des maisons des populations rurales. Fustigeant les préjugés de certaines personnes sur les écoles des métiers, le ministre Negbangba a encouragé la jeunesse à s’inscrire massivement dans les institutions de formation technique et professionnelle, car le pays connaît ‘‘une crise profonde en main-d’œuvre technique qui se ressent jusqu’aujourd’hui’’. Pour le ministre de l’ITP, face au chômage qui frappe certains secteurs de la vie nationale, faire une formation technique et professionnelle est ‘‘source d’emploi sûr, à défaut de le créer’’. De son côté Mr Saïdi, l’administrateur du territoire de Pangi, bénéficiaire de l’ITIP, s’est engagé solennellement à bien prendre soin de cet édifice qui est ‘‘la preuve de l’amour envers les enfants de son territoire, mais aussi de toute la province du Maniema.
Quant au gouverneur du Maniema, il s’est dit ‘‘fier et heureux’’ de cette dotation de la Première Dame considérée comme un ‘‘acte d’amour écrit à l’encre indélébile dans la mémoire de la population du Maniema’’. Pour Tutu Salumu, cette école est le ‘‘fleuron de la formation technique dans le Maniema’’. Désormais en RDC, l’enseignement de qualité doit cesser d’être l’apanage d’une catégorie sociale, mais de toutes les couches sociales’’, a-t-il affirmé.
A noter aussi qu’au cours de ce voyage, Olive Lembe Kabila en a profité pour visiter, tour à tour, Kindu, Kalima, Kailo (lieu de sa naissance) ainsi que des dizaines de cités et villages de la province du Maniema. Partout où elle est passée, elle a posé des gestes d’assistance aux hommes, femmes et enfants du recoin qui le lui ont rendu en offrant à leur tour des cadeaux constitués essentiellement des produits des champs et d’élevages. Elle a drainé toute le long des artères de Kindu à Kalima en passant par Kahilo, des foules visiblement enchantées de revoir leur fille qui n’a plus posé ses pieds au Maniema depuis 2011. La rentrée scolaire étant encore d’actualité, Marie Olive Lembe Kabila a distribué plus d’un millier de cartables, avec objets classiques aux écoliers de Kalima et Kailo. Près d’un millier de pagnes a été distribué aux femmes, notamment celles qui croisaient le cortège. Elle
aussi tenu à honorer les autorités coutumières de la province du Maniema. Des centaines de vélos et des motos ont été offerts aux chefs coutumiers et autres associations de la Société civile. Elle a aussi assisté au culte dominical de la cathédrale catholique de Kasuku ainsi qu’à celui de l’église ‘‘Viens et vois’’ de la même commune a Kindu.
Mukar

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*