Papa Wemba, parmi les vieilles gloires de la musique africaine

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Yousou Dour, Papa Wemba, Salif Keita et autres ont su donner un nom à la musique africaine. Longtemps ou brièvement, ils ont brillé dans les années 70 80 et 90. Aujourd’hui avec la nouvelle génération d’artistes, ils n’apparaissent plus ou sont peu présents sur la scène musicale africaine.
Pour la RDC, on cite Papa Wemba. Vivacité, humour, sape, talent, ce chanteur congolais a su transmette tout ce qu’il avait de chaud et de gai à ses mélomanes. Travailleur infatigable, il est un des piliers de la musique africaine tant pour la qualité de ses prestations que pour sa notoriété. C’est au sud du Congo que naît Papa Wemba en 1949. De son vrai nom Shungu Wembadio Pene Kikumba, l’enfant est nommé Papa parce qu’il est le fils aîné de sa mère. Il est mordu très jeune par l’ambiance musicale. En 1977, il crée le groupe Viva la Musica, composé d’une quinzaine de musiciens. C’est donc un tournant essentiel pour lui que de se lancer à l’assaut de l’Europe et du monde occidental. Papa Wemba finit par s’y installer en 1986 et s’impose très vite comme une star de la world music. Fou de fringues, Papa Wemba est à la pointe de la mode et les grands couturiers européens et japonais n’ont pas de secret pour le chanteur. Les jeunes hommes s’empressent de suivre très précisément les codes particuliers de la sape, du choix de leurs chaussures à celui de la coupe de cheveux. Un concept dont Papa wemba est l’instigateur.
Ce mouvement prend toute son ampleur au Zaïre, mais surtout auprès de la diaspora zaïro-congolaise à l’étranger et en particulier en France. La SAPE est un phénomène d’abord vestimentaire fondé sur une élégance flamboyante et exagérée.
Dans les années 83, Papa Wemba multiplient les allers retors entre le Zaïre et la France et fait les longues tournées africaines A ce moment-là de sa carrière, Papa Wemba a déjà enregistré une soixantaine de 45 tours et plusieurs albums. En 1987, Papa Wemba devient comédien. Il tient le rôle principal dans le film franco-zaïrois “la Vie est belle”. En octobre 97, l’artiste remonte sur scène à la Cigale à Paris au profit de la Croix-Rouge. Les bénéfices du spectacle doivent financer des projets sur le continent africain. Papa Wemba entreprend une grande tournée africaine à la fin de l’année 2002 qui s’achève au Gabon en janvier 2003. Le 17 février 2010, Papa Wemba est interpellé à son domicile dans la banlieue parisienne par la police dans le cadre d’une enquête concernant son rôle présumé dans une affaire d’immigration clandestine entre son pays, la RDC, et la France et la Belgique. Après trois mois et demi de détention, le chanteur est enfin libéré. Le Papa Wemba nouveau renoue avec ses fans le 25 octobre de la même année en se produisant sur la scène du Zénith à Paris avec l’orchestre Tendance avec un nouvel album « notre père ». En juin 2014, sort le double album “Maître d’école” pour lequel le chanteur sexagénaire explique avoir voulu endosser le costume de défenseur de la rumba, tout en invitant des artistes de la nouvelle génération comme Barbara Kanam, Nana Kouyaté ou encore JB Mpiana.

L’Objectif

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*