Pierre-Célestin Kabala : ‘‘Les gens devraient aller au COC pour servir et non pour tirer profit’’

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Votre rédaction est allée à la rencontre de Pierre-Célestin Kabala Muana Mbuyi, analyste chevronné du sport et président de l’Association des journalistes sportifs du Congo (AJSC) pour recueillir sa réaction sur l’élection du nouveau comité olympique congolais.

 

Lobjectif.net : Comment réagissez-vous à propos des élections au sein du Comité olympique congolais ?

 

Pierre-Célestin Kabala : Ma réaction est que le sort est jeté, le vin étant tiré, il faut le boire. Mais personnellement, j’ai des appréhensions sur certaines personnes qui font partie du comité olympique congolais. Il ne faut pas s’accommoder avec des choses qui frisent l’immoralité. Le sport est une école de loyauté, d’intégrité morale et de discipline personnelle. Et, le comité olympique est au sommet de la moralité. Ne peuvent avoir les commandes du comité olympique que ceux qui sont animés de sens de la moralité éprouvée, reconnue de partout. Mais cela est contraire à ce qui se fait.

 

Il y a des amis dont le casier judiciaire est entaché par l’une ou l’autre raison, et qui reviennent et font partie de ce comité. Quelles leçons de morale peuvent-ils inspirer à la jeunesse ?

 

Certains ont même fait la prison, pour abus des biens sociaux et d’autres pour conduite immorale. Contrairement aux textes, on a amené des candidats qui ne répondaient pas aux conditions d’éligibilité. Mais, on les retrouve dans le comité. Ainsi, il y aura toujours un cercle vicieux. Il y aura toujours des contestations parce que cela n’a pas été entouré de probité morale dans le choix des candidats, en passant par l’élection elle-même. Les gens devraient aller au COC pour servir et non pour tirer profit des avantages de la solidarité olympique et de financement du comité olympique international.

 

Quels sont les grands défis qui attendent le COC ?

 

Je pense que le Comité olympique n’a pas encore accompli ses missions essentielles dans notre pays. Il faudra qu’il y ait d’abord la promotion, le développement physique et moral des athlètes, ensuite passé à autre chose. Le COC devait sensibiliser la jeunesse sur la moralité et la préparation olympique. Les Jeux de la Francophonie arrivent, que fait-on pour la jeunesse. La préparation ne doit pas seulement être physique, elle doit également être morale, à savoir comment les athlètes peuvent-ils se comporter. Mais que n’a-t-on pas déploré à l’occasion de l’organisation de plusieurs jeux. Le COC ne doit pas attendre les espèces sonnantes et trébuchantes.

Propos recueillis par Nico Kassanda et JM Mawete

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*