Plus que deux mois de prison pour Muyambo

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

L’ancien bâtonnier de Lubumbashi et président de SCODE, Jean-Claude Muyambo Kyassa, ne purgera plus que deux mois de servitude pénale principale à la prison centrale de Makala.

Cet opposant au régime actuel a été condamné 26 mois de prison devant la Cour d’Appel de Kinshasa Gombe pour stellionat et abus de confiance, dans une affaire qui l’opposait à Alexandro Stoupis, un sujet grec. Arrêté depuis le 20 janvier 2015 à Kinshasa, Muyambo sera renvoyé de fins de toutes poursuites judiciaires au mois de mars prochain. La peine prononcée contre lui a été déduite de 24 mois qu’il passé en détention préventive. Selon ses avocats conseils, la condamnation de leur client a été entachée de plusieurs irrégularités liées à la procédure. Ils ont manifesté leurs inquiétudes dans la mesure où la citation à prévenu lui notifiée, n’avait pas des mentions substantielles.

Reconnu comme étant prisonnier politique, le dossier de Muyambo a été traité avec célérité suite aux négociations directes, sous les auspices de la Conférence nationale épiscopale du Congo (CENCO). Certaines personnes le considèrent le président de SCODE comme étant le prisonnier du régime Kabila. Au cours des audiences, Muyambo avait difficile à se tenir sur ses deux jambes. Pour rappel, au mois de décembre, le Tribunal de Paix de Kinshasa Ngaliema avait rejeté la requête de mise en liberté provisoire de Jean-Claude Muyambo. Pourtant, cette requête relative à la recommandation de la commission Décrispation politique du dialogue national inclusif.

Quid de Muyambo ?

Né le 26 octobre 1965 à Kolwezi, chef lieu de la province de Lualaba Jean-Claude Muyambo Kyassa fut bâtonnier au Barreau de Lubumbashi pour un mandat de 3 ans. Il a fait fortune à la suite de la libéralisation du secteur minier, avant d’être intéressé par les entreprises minières. Homme d’affaires, Muyambo possède un parc animalier de 400 ha appelé  ‘’Muyambo Park’’. Il est également propriétaire d’une chaine de télévision et d’une chaîne de radio ‘’ Radio Télévision Lubumbashi ‘’Jua (RTLJ). Du 5 février 2007 jusqu’en 2009, il fut ministre des Affaires humanitaires dans le gouvernement d’Antoine Gizenga.

Nico Kassanda

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*