PRESIDENTIELLE 2015 : Mariam Sankara probable candidate des Sankaristes

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Maintes fois annoncée et maintes fois reportée pour raisons de large concertation et de contraintes de calendrier, la convention de l’Union du mouvement sankariste se tiendra finalement les 25 et 26 avril prochains à Ouagadougou. Cette convention qui verra la présence effective de Mariam Sankara, la veuve de l’ancien président du Faso, Thomas Sankara, aura pour principal objectif, la désignation du candidat de l’union pour l’élection présidentielle d’octobre 2015. L’information a été donnée le vendredi 27 mars dernier, au cours d’une conférence de presse animée par les mouvements sankaristes au Centre national de presse Norbert Zongo.

Il se murmure partout que Mariam Sankara, la veuve de l’ancien président Thomas Sankara, sera la probable candidate de l’ensemble des acteurs (partis politiques, mouvements citoyens et personnes ressources) qui se réclament de l’idéal sankariste. Une rumeur qui s’intensifie depuis l’annonce de la présence effective de l’ancienne première dame du Faso à la convention de l’Union du mouvement sankariste qui aura lieu les 25 et 26 avril prochains. Interrogée sur la question au cours de la conférence de presse annonciatrice de l’évènement, Germaine Pitroïpa, la présidente du comité d’organisation a répondu en ces termes : « Pour le moment, nous ne pouvons rien vous dire. Tout ce que nous pouvons dire, c’est qu’elle sera présente à la convention et dira ce qu’elle va faire ou ce qu’elle ne va pas faire. Laissons-lui la primeur de la décision ». L’objectif global de la convention, a t-elle ensuite confié, est de créer un large rassemblement des forces politiques et citoyennes au-delà des partis et formations politiques sankaristes, en vue de la conquête du pouvoir d’Etat en 2015. Spécifiquement, précise-t-elle, il s’agira de créer les conditions d’un consensus sur les modalités de participation de l’ensemble du mouvement sankariste et révolutionnaire aux futures élections, de s’accorder sur la désignation d’un candidat unique pour l’ensemble des sankaristes et des autres révolutionnaires pour l’élection présidentielle, d’élaborer un plan d’action pour les élections de 2015 et de 2016, et de créer une force politique sankariste unifiée. « Après plusieurs tentatives de rassemblement sans succès, celui qui se fera à travers la convention sera-t-il le bon ? », a voulu savoir un journaliste. A cette question, Nestor Bassière de l’UNIR/PS a, avec certitude, répondu par l’affirmative. Il avance les raisons suivantes : « d’abord, le contexte sociopolitique marqué par l’absence de Blaise Compaoré nous est favorable. En son temps, le régime au pouvoir travaillait à nous diviser, parce qu’il avait peur de la force que pouvaient constituer les partis sankaristes unis. Ensuite, nous sommes convaincus qu’une alternative au Burkina Faso doit se faire avec les partis sankaristes. Conscients de cela, nous ne pouvons qu’unir nos forces pour conquérir le pouvoir et réaliser ce que tout le peuple attend de nous ». Et pour qu’il en soit ainsi, Germaine Pitroïpa a lancé un appel de ralliement à tout burkinabè vivant sur le sol national ou à l’étranger, pour participer activement à ce large mouvement unifié sankariste. « La pierre de chaque patriote est attendue pour reconstruire les valeurs de notre cher Faso, braconnées et systématiquement bafouées par 27 années de gestion calamiteuse de notre pays », a dit Germaine Pitroïpa qui a terminé par inviter les jeunes à s’inscrire massivement sur les listes électorales.
Yannick SANKARA

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*