Processus électoral: pas de compromis entre l’Opposition et la CENI

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

La langue de bois s’est érigée entre l’Opposition et la Commission électorale nationale indépendante (CENI) à quelques huit jours de la clôture de dépôt des candidatures pour des élections provinciales.
Réunies lundi 27 avril à Kinshasa, les deux parties n’ont pas parlé le même langage sur les différents préalables posés par l’Opposition politique. Les opposants conditionnent leur participation aux élections provinciales et disent attendre de la CENI ‘‘des assurances’’ avant de s’engager à ce processus.
Parmi ces préalables, il y a notamment l’exclusion de plus de dix millions de Congolais qui avaient moins de 18 ans en 2011 à ces nouvelles élections, la question des délais irréalistes contenus dans le calendrier électoral, la présentation par la CENI du plan de décaissement des fonds pouvant convaincre que l’organisation électorale se fera sans problème. Ces opposants s’inquiètent de l’indisponibilité de l’Abbé Apollinaire Malu Malu depuis un temps, laissant ainsi le champ libre au PPRD à travers son délégué, premier vice-président de l’institution électorale.
‘‘Dans le souci de contribuer efficacement à un processus électoral inclusif et apaisé, nous avons saisi la Ceni pour une rencontre ultime. Celle-ci nous permettra d’obtenir des assurances sur les pré-requis avant de nous engager dans le processus de dépôt des candidatures’’, a affirmé le modérateur de l’Opposition, Martin Fayulu.
L’Opposition a également émis des réserves, estimant que la situation politique actuelle du pays est délétère et caractérisée, aux dires de Fayulu, par ‘‘un processus électoral hypothétique, l’installation improvisée et dangereuse des nouvelles provinces’’.
Malgré la dernière rencontre, les deux parties (Opposition- CENI) sont restées dans leur position. L’Opposition a reconnu que cette réunion s’est tenue dans un esprit de construction démocratique pour éviter à la RDC et à ses citoyens un chaos électoral pourtant maitrisable maintenant.
La partie Opposition a été représentée par Vital Kamerhe, Martin Fayulu, José Makila, Jean-Claude Mvuemba, Alexis Lenga, Jean-Lucien Busa, Ingele Ifoto, Martin Mukonkole et Samy Badibanga.
De son côté, la CENI n’est pas prête à revenir sur son calendrier. Le rapporteur de la CENI, Jean-Marie Kalamba l’a clairement exprimé dans ses propos:
‘‘L’essentiel est que la CENI reste à l’écoute des uns et des autres, mais prend ses décisions souverainement conformément et à la Constitution et à la loi organique et à la loi électorale. Il n’y a pas un problème de compromis. Parce que si nous trouvions un compromis avec les opposants maintenant à 14 heures, dites-vous qu’à 18 heures nous aurons à recevoir ceux de la Majorité et le lendemain nous recevrons ceux de la société civile’’.
Malgré cette réponse de Jean-Pierre Kalamba, les opposants eux déclarent attendre des réponses formelles le plus rapidement possible.
Le président de la CENI, Abbé Apollinaire Malumalu avait affirmé que le calendrier électoral est exécutoire et opposable à tous. Au cours d’une réunion extraordinaire de l’assemblée plénière qu’il a présidée jeudi 16 avril, il avait invité les partis politiques à se préparer déjà à la campagne électorale au lieu de tergiverser sur le calendrier électoral qui ne sera pas modifié.
‘‘Ce n’est plus le moment de penser que la Ceni va encore changer son calendrier. Nous allons tenir le calendrier. Il ne faut pas croire qu’il y aura une élection sacrifiée. Il n’y en aura pas. Nous allons organiser toutes les élections’’, a déclaré l’Abbé Malumalu.
Dans son discours, le président de la Ceni a assuré la classe politique et la nation congolaise qu’on va vers les élections et que rien ne peut arrêter le processus en cours.
Des analystes redoutent que le processus électoral soit biaisé à cause des débats interminables entre l’Opposition et la CENI. Certains estiment que la CENI devait trouver le juste milieu pour satisfaire les uns et les autres afin de faciliter des élections apaisées.
Ibakucha Mayanda

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*