Projet Nto Le CPPS et Bawasa en action au chevet des malentendants

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Deux ONGs, le Centre de Production des Programmes de sensibilisation pour Sourds, (CPPS) de la RDC et Bawasa de la Belgique ont annoncé, vendredi 8 avril, le lancement officiel du projet dénommé Nto en faveur des personnes mal entendant. La nouvelle a été annoncée dans la salle de réunion de l’Hôtel Minos de Londres dans la Commune de Lingwala.
Dans son intervention, le coordonnateur du CPPS, Freddy Mata a indiqué que le projet ‘‘Nto’’ (source d’une rivière en Kikongo) va concerner uniquement les sourd-muets. Ce nouveau programme conçu par CPPS et Bawasa est une aubaine pour la formation des sourds en menuiserie.
‘‘Il s’agit pour nous de former en menuiserie des jeunes filles et garçons dépourvus d’audition. Nous en avons les moyens, car les outils professionnels nous offert par Bawasa sont déjà à Kinshasa’’, a affirmé le coordonnateur du CPPS.

Maurice Mbiye, l’un de deux représentants de l’association belge Bawasa, s’est attelé sur le projet Nto. Selon lui, Nto qui est à sa première édition, consiste à former progressivement des personnes sourdes pendant deux ans. Encore à sa première édition, ce projet sera réalisé en deux temps. Premièrement, les organisateurs ont procédé par le recrutement des formateurs qui vont dispenser les notions de menuiserie aux candidats. Cette première étape sera suivie de la formation en menuiserie. Etalée sur deux ans, cette formation couvrira 5 jours de la semaine, soit du lundi au vendredi de 8 heures à 15 heures. L’apprentissage à la menuiserie se tiendra au n°22 de l’avenue Tumba au quartier Terminus dans la commune de Lemba. Prévue pour le 4 septembre 2015, l’atelier de formation connaitra la participation de 12 sourds bénéficiaires dont 8 du CPPS et 4 de Bawasa. ‘‘La formation est gratuite’’, a-t-indiqué avant de solliciter un soutien financier pour le succès de ce projet.

‘‘Bawasa’’ est une association belge qui fonctionne depuis plus d’une décennie à Bruxelles en Belgique. Depuis la mise en œuvre de sa collaboration avec le CPPS, plusieurs activités ont été organisées à Bruxelles afin de rassembler les moyens d’aide à cette formation. Ce projet a été lancé officiellement le 18 Avril 2015 à Bruxelles. ‘‘A l’issue de cette formation, le les participants seront couronnés des brevets approuvés par l’Etat Congolais. Et, ceux qui auront distingués, seront directement engagés dans la société NTO qui sera bientôt inaugurée’’, a expliqué Abel Mansa, formateur et membre de la délégation belge avant d’ajouter que cela va leur permettre de se prendre en charge grâce au salaire de cette nouvelle société.

Pour une bonne communication entre les formateurs et les apprenants, trois interprètes ont été retenus pour cette formation. Le projet ‘‘Nto’’ a été présenté pour la première fois le 18 avril 2015 à Bruxelles à l’espace culturelle flamande ‘‘Kuumba’’. Le CPPS existe depuis le 22 avril 2009 à l’initiative de Freddy Mata. A l’origine, une étude qu’il avait menée en 2008 à Kinshasa dans le cadre de son mémoire de licence présenté dans le département de communication sociale de l’Institut Facultaire des Sciences de l’Information et de la Communication (IFASIC). Cette étude portait sur la problématique de la sensibilisation des sourds en RDC. Selon son étude, les sourds font face à plusieurs obstacles en matière de communication et d’information. Les sourds sont exclus de la plupart des campagnes de prévention et de promotion des droits de l’homme, de lutte contre les violences sexuelles, le VIH/Sida, le paludisme, etc.
Patmic Monkango, stagiaire de l’Ifasic

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*