Rencontre Vita-Imana, des supporters mécontents du huis-clos

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Ils étaient nombreux, les supporters de l’Association sportive Vita-Club (As V. Club) et de Daring Club Motema Pembe (DCMP) qui ont tenté, en vain, de franchir samedi 25 avril les portes du stade Tata Raphael. Venus en grand nombre, certains d’entres-eux ont essayé d’escalader le mur du stade, mais sans succès. Le dispositif des agents de l’ordre commis pour faire respecter la décision de la Ligue nationale de football (Linafoot) a tenu jusqu’à la fin du match. La décision prise par le comité de la Linafoot consistait à faire jouer toutes les rencontres de cette compétition à hui-clos. Cette démarche vise, selon les membres du comité de la Linafoot, à prévenir la répétition les actes de violence enregistrés depuis quelque temps au stade Tata Raphael.
Ces violences au stade ont pris des allures inquiétantes lors de la rencontre qui a opposé le Shark-Club XI au Tout Puissant Mazembe. Ce match joué pour le compte de la 9ème journée, a été émaillé de plusieurs actes de violence. Des jets des projectiles en provenance des gradins contre les joueurs et les staffs techniques, ont perturbé pendant quelques temps le déroulement de cette rencontre. Selon quelques amoureux du ballon rond, les incidents auraient été provoqués par les supporters de l’As V. Club venus soutenir le club kinois. Un jour après, une autre rencontre a fait encore parler d’elle en mal. Il s’agit de la rencontre entre DCMP et la formation de Sa majesté Sanga Balende de Mbuji-Mayi. Joué dimanche 12 avril dans le même stade, cette rencontre s’est terminée en queue de poisson. Les actes de violences ont été déclenchés après le mécontentement des supporters de DCMP qui n’ont pas digéré le premier but de Sanga Balende contre leur équipe chérie. Face aux violences survenues pendant ce match, l’arbitre a décidé d’interrompre la rencontre à la 83ème minute. Pendant ce temps, les échanges des projectiles ainsi que des chaises se poursuivaient entre les supporters de deux équipes. Il s’en était suivi des coups de feu et des jets de gaz lacrymogène.
Faire jouer à huis-clos le reste des matchs du championnat ne restera pas sans conséquences. Le staff de l’AS V. Club ainsi que les supporters du club vert et noir de la capitale ont réagi après le match qu’ils ont livré contre le Daring Club Motema Pembe samedi 25 avril au stade Tata Raphael. Pour Onésime Nemo, membre du comité de supporters a exprimé son regret de voir cette rencontre tant attendu par les amoureux du ballon-rond de la capitale se disputer sans supporters. Selon lui, cette absence a causé du tort à son équipe qui ne s’est pas dévoilé en deuxième période par manque d’appui du douzième homme.
L’attaquant de l’AS V. Club, Firmin Mubele s’est, à son tour, plaint de n’avoir pas célébré ses buts avec la fameuse danse ‘‘Kata fumbwa’’ comme à l’accoutumée parce que souvent entonnée par ses fanatiques. Cependant quelques supporters de DCMP ont été satisfaits par la prestation de leurs joueurs en leur absence. Selon des analystes, l’une des conséquences fâcheuses est la réduction sensible des recettes réalisées surtout lors du derby opposant les deux eternels rivaux du football kinois.
Manem Mandinda, Bazola Diwabanza/stagiaires de l’Ifasic

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*