Rentrée scolaire 2015-2016 Vers un bras de fer Kimbuta et écoles privées

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

A quelques jours de la rentrée scolaire, les responsables des écoles privées ont décidé d’en découdre avec le gouverneur de la ville de Kinshasa. Dans un passé assez récent, André Kimbuta avait annoncé une mesure interdisant aux préfets et chefs d’établissements de chasser les élèves non en règle de paiement de minerval. Cette décision du numéro un de la ville avait certes réjoui les parents, mais pas les chefs d’établissements de certaines écoles privées qui conditionnent la présence des élèves dans les salles par le paiement d’un acompte sur les frais scolaires. Ceux-ci trouvent en cette mesure de grâce une façon pour André Kimbuta de distraire les parents. Selon eux, Kimbuta sait pertinemment bien que les écoles privées utilisent les différentes sommes perçues pour le fonctionnement des écoles et la paie des agents. ‘‘Les écoles privées n’ont aucune subvention de la part du gouvernement. C’est avec les différents frais que les parents paient que nous faisons fonctionner nos écoles et nous dire de ne pas chasser les enfants, c’es nous empêcher de payer nos enseignants et les autres agents sous notre responsabilité’’, a soutenu une sœur responsable d’un lycée à Matete. Les différentes écoles soutiennent qu’elles n’appliqueront pas cette décision qui va en leur défaveur. Si la première semaine dite d’observation, paraitra calme dans différentes écoles privées de la ville de Kinshasa, celle qui suivra, annoncera certainement ses couleurs. Le gouverneur devra jauger l’application de sa décision et prendre des mesures conséquentes pour les récalcitrants.
Adelain Luvunu

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*