Reprise des négociations à la CENCO : Le Rassemblement en ordre dispersé

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Les négociations reprennent ce jeudi 16 mars au Centre interdiocésain. Seul bémol, le Rassemblement y va en ordre dispersé. D’un côté, le tandem Félix Tshisekedi-Pierre Lumbi et de l’autre, Joseph Olenghankoy et sa bande (Freddy Matungulu, Bruno Tshibala…)

 

Ce qui est certain, l’aile Olenghankoy est le bienvenu aux travaux, étant donné qu’ils sont déjà accrédités. Au cas où, ils seraient présents parleront-ils le même langage ? Se soumettront-ils à l’autorité de Félix Tshisekedi ? L’on se souviendra que ce dernier est reconnu comme l’interface valable du Rassemblement par les prélats. D’ailleurs, cette qualité lui est reconnue depuis le début des travaux. Même si Christophe Lutundula, membre du Conseil des sages du Rassemblement affirme que la petite crise est déjà passée, il sied de reconnaitre que Joseph Olenghankoy et ses ouailles ne sont pas disposés à abdiquer. La déclaration politique de cette frange datée du 14 mars fait foi. Les deux camps prêchent chacun l’unité de la plate-forme. Si tel était le cas, pourquoi ne parviennent-ils à se mettre autour d’une table ? Et cela en mémoire du vaillant combattant, Etienne Tshisekedi, et surtout pour l’intérêt du peuple.

 

C’est ici l’occasion d’interpeller les uns et les autres, surtout  le camp Olenghankoy qui est  minoritaire de rallier la majorité qui s’est dégagée autour de Félix-Antooine Tshilombo Tshisekedi.

 

JM Mawete

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*