Robert Kabakela: ” Les victimes de la grève des médecins sont à la charge de l’État”

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Quatorze morts a la pédiatrie de Kalembe Lembe, 8 morts au Kongo central. Robert Kabakela, Coordonnateur national adjoint de la Nouvelle Société civile congolaise (NSCC) n’est pas allé par quatre chemins pour tenir l’État congolais responsable des victimes de la grève des médecins.

 

Les médecins ont fait leur part en déposant leurs cahiers de charge. Fort malheureusement, le gouvernement n’a pas répondu favorablement. Les hommes en blouse blanche ont commencé par déclencher une grève avec service minimum. L’Etat est resté silencieux. Les toubibs ont radicalisé la grève a expliqué Robert Kabakela. Ce dernier estime que l’argent ne manque pas. Comment certains dirigeants à peine arrivés aux affaires se sont tapés des immeubles et leurs enfants roulent carrosse? S’est interrogé l’acteur de la société civile.

JM Mawete

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*