Selon Matata Ponyo La promotion des filles devient une réalité vivante à l’Examen d’Etat

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

La 49ème édition session ordinaire des épreuves d’examen d’Etat 2015 a débuté lundi 22 juin sur toute l’étendue de la République avec l’épreuve de la Culture générale. Ainsi, 513.000 finalistes du Secondaire et autodidactes prennent part à ces épreuves. Préoccupé de l’éducation et l’avenir des jeunes, le premier ministre, Augustin Matata Ponyo, a indiqué que la promotion des filles pour l’éducation en RDC, est devenue une réalité vivante. Matata Ponyo a précisé que la parité est presqu’accomplie dans la mesure où il existe aussi autant des filles que des garçons qui prennent part à cette session. 51 % enregistré pour les hommes et 49 % pour les filles. Chose qui constitue presqu’une égalité. Il a également constaté qu’il y a moins des filles dans certaines options entre guillemets réputées de difficile. ‘‘ Dans l’ensemble, les choses se déroulent bien. Mais il y a encore ce qu’on peut appeler des petits frémissements ici et là mais ce qui ne peut pas empêcher aux épreuves d’Etat de se dérouler dans de conditions confortables conformément aux exigences scolaires ‘‘, a renchéri Matata Ponyo. En rapport avec le nouveau système d’affichage de l’album des candidats dans les différents centres de passation de l’examen d’Etat, le chef du gouvernement a indiqué que grâce à ce système, les mercenaires seront facilement démasquer. ‘‘ Les innovations ne manquent pas. Vous avez vu davantage comment nous sommes en train de fiabiliser le système, d’informatiser le système par des photographies biométrique de tous les candidats finalistes de ces épreuves. Car, avec la biométrie, il ne sera plus possible de passer l’examen au profit d’un ami ou d’un frère. Le gouvernement suit de prêt cette étape parce qu’elle est cruciale et garantie l’accès des meilleurs étudiants à l’université étant donné que l’éducation est socle du progrès de chaque nation ‘’, a-t-il a soutenu.

Mise ne place de la carte biométrique
Il convient de signaler que cette session des épreuves des examens d’Etat, a connu une innovation. Il s’agit de la mise en place d’une carte biométrique à la disposition de chaque candidat finaliste. Ce système est d’ord opérationnel à Kinshasa, avant de s’étendre sur toute l’étendue du territoire national. La photo du candidat figurant sur la carte biométrique est envoyé dans son centre d’examen pour fiabiliser son identité. Ce système est instauré pour éviter le cas de fraude. Maker Mwangu Famba, ministre de l’Enseignement Primaire et secondaire et initiation à la nouvelle citoyenneté (EPS/INC), a effectué une tournée d’inspection dimanche 21 juin dans trois centres éducationnels de la capitale. Pour la, circonstance, le numéro de l’EPS/INC était accompagné de Thérèse Olenga Kalonda, Ministre provinciale en charge de l’éducation, environnement et Genre ainsi que des inspecteurs de certains inspecteurs. Le complexe scolaire Maxel, situé dans la commune de Matete, le complexe scolaire de l’Armée du Salut de la commune de Kalamu et le Lycée Bosangani de la Gombe, sont les centres des examens d’Etat visités par Maker Mwangu et sa suite. Au cours de leur inspection, ils se sont rendus compte de l’organisation des dites épreuves, de l’aspect lié à la situation d’affichage des listes des candidats envoyés par l’inspection provinciale de l’EPSP, du nombre des locaux ainsi que le nombre des candidats retenus pour les épreuves. La question de la surveillance n’avait pas été épargnée au cours de leur visite d’inspection. Maker Mwangu a félicité les efforts déployés par le gouvernement pour le déroulement et une l’organisation de ces épreuves. Il a indiqué que le rapport lui parvenu sur l’organisation de ces épreuves au niveau des provinces fait également état d’une bonne organisation. Le taux de participants des finalistes s’élève à 51% chez les garçons pour la ville de Kinshasa. Par ailleurs, dans les provinces, ce sont les filles qui ont dominé sur le taux de participation. Cette session ordinaire intervient après les épreuves de dissertation déroulées au mois au d’avril dernier.
Nico Kassanda

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*