Sénat : Le projet de loi budgétaire déclaré recevable

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Le projet de loi budgétaire exercice 2017  a été déclaré recevable par la chambre haute du Parlement et renvoyé devant la commission économique et financière pour un examen approfondi.

 

C’est ce qui ressort de la plénière du dimanche 11 juin présidée par Léon Kengo wa Dondo. Selon le ministre d’Etat en charge du Budget, Pierre Kangudia qui a représenté le premier ministre, ce budget est élaboré dans un contexte particulier marqué par l’investiture du gouvernement issu de l’accord du 31 décembre.

 

Pierre Kangudia a rappelé que les missions assignées à ce gouvernement consistent notamment d’organiser les élections dans le délai prévu par l’accord du 31 décembre, arrêter la dépréciation monétaire et juguler l’inflation. Car, ces derniers sont à la base de la dégradation des conditions de vie de la population. Il s’agit également du renforcement de la sécurité et la consolidation de la cohésion nationale.

 

Au cours des débats et à l’instar des députés, les Sénateurs ont jugé ce budget irréaliste et ont en même temps souhaité que la commission Economique et Financière apporte des aménagements. Faces aux préoccupations des Sénateurs, le ministre de Budget a fourni des explications claires. En rapport avec le taux de croissance, Pierre Kangudia a indiqué que ceci n’est pas illusoire dans la mesure où il est basé sur des éléments objectifs. Concernant le rapport avec la FMI, le numéro un du Budget a indiqué que le gouvernement a déjà pris langue avec cette institution de Bretton Woods. Ainsi, cette dernière s’est montrée disponible à accompagner la RDC en vue de stabiliser le cadre-macro-économique. Quant au taux de change moyen, le ministre a souligné que le gouvernement ne baisse pas le bras.

Nico Kassanda

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*