Suspendu en aout 2015 Le procès des pygmées reprend à Manono

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Ouvert depuis le mois d’aout 2015 et suspendu quelques temps après pour multiples raisons dont le manque de moyens logistiques, le procès qui oppose le ministère public et les parties civiles contre les pygmées, vient de reprendre son cours normal dans le territoire de Manono, dans la province de Tanganyika. Plusieurs prévenus comparaissent dans ce procès public. Le ministère public les poursuit pour génocide et crimes de guerre commis lors des conflits entre pygmées et bantous.
Selon les autorités judiciaires du territoire de Manono, ce procès ne pouvait pas démarrer étant donné que le tribunal était confronté au problème financier et logistique. La société civile de Manono souhaite que les vrais auteurs de ces crimes soient sévèrement sanctionnés. Alphonse Kumwimba, membre de la Commission Justice et paix de la Société civile de Manono a indiqué que le retard enregistré se justifie par le fait que le tribunal cherchait à réunir tous les éléments de preuve et à auditionner tous les témoins. Car, certains témoins ne se sont pas encore présentés devant la barre pour faire leurs dépositions.
Nico Kassanda

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*