Tournoi interscolaire féminin CNFF satisfaite de l’organisation

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Satisfaction, c’est ce qu’on pouvait lire sur le visage de l’équipe dirigeante de la Commission nationale du football féminin (CNFF) après avoir organisé le tournoi féminin de football interscolaire du mardi 24 au vendredi 27 mars à SAFAK (Ecole turque), dans la commune de Gombe. A l’issue du tournoi intervenu vendredi 27 mars, c’est Safak (Ecole turque) qui a occupé la plus haute marche du podium au détriment de l’Ecole Massamba. Trois but à un, c’est le score qui a sanctionné l’ultime rencontre de la du tournoi. L’Ecole Bosembo a terminé au pied du podium après son succès sur l’Institut de la Gombe sur la marque étriquée d’un but à zéro. Cette compétition a été organisée dans le cadre de la commémoration du mois international de la femme. La CNFF a été honorée lors de la journée de la clôture par la présence du ministre de la Jeunesse et des Sports, Sama Lukonde et de deux membres du comité exécutif de la FECOFA. Quelques femmes de la RTNC dont Gudule Bwalya, éditrice du journal l’Objectif, ont pris aussi part à cette sobre organisation. La présidente de la Commission, Lily Tshimpumpu s’est dit très satisfaite puisque les enfants ont compris que le football, c’est le fair-play et surtout, elle a été très contente de la présence du numéro des Sports en RDC, lequel a voulu répondre à l’invitation de la CNFF. ‘‘Nous avons la même mission, détecter les talents pour la promotion du football féminin. Ce mini-tournoi nous a permis de détecter les talents dans les différentes écoles, considérées comme la base. Cela nous permettra d’encadrer les élèves détectées et de renforcer nos équipes nationales’’, a indiqué Lily Tshimpumpu. La RDC a besoin des joueuses de bonne qualité qui pourront défendre dans les jours à venir les couleurs nationales. L’occasion était propice pour Tshimpumpu d’annoncer que dans un délai très bref, la CNFF va procéder à la mise en place de différents comités provinciaux à travers les provinces. Juste après, il sera question d’organiser le championnat national du football féminin.

Pas de tabou en sport
Dans son adresse, Sama Lukonde a félicité les écoles qui ont soutenu la participation de leurs élèves à ce mini-tournoi dont l’objectif était la vulgarisation du football féminin, car le football commence à se pratiquer dès le bas âge. Sama Lukonde a accentué que sa présence parmi les élèves avait pour objectif de les encourager pour qu’elles arrivent à comprendre qu’il n’existe pas une discipline réservée uniquement aux hommes et une autre aux filles. ‘‘L’occasion vous est offerte par vos écoles et par la CNFF pour participer à ce genre de compétitions. Ne vous sentez pas complexée, peut-être parmi vous, on peut avoir des joueuses pour l’équipe nationale’’, a exhorté le président de la Fédération tout en encourageant les responsables d’écoles de continuer à encadrer leurs élèves.

Mission bien précise

Par ailleurs, la CNFF a pour attributions : Concevoir et élaborer une politique nationale de développement du football féminin en République démocratique du Congo, soumettre au Comité exécutif de la FECOFA pour approbation avant sa mise en application ; Créer des conditions optimales pour la promotion et le développement de la pratique du football féminin pour toutes les catégories d’âge du football féminin ; Assurer l’organisation des compétitions pour toutes les catégories d’âge du football féminin ; Assurer la réalisation et le suivi de tout projet et/ou programme en rapport avec le développement du football féminin ; Assurer la promotion et le Marketing du football féminin ; Assurer l’encadrement et la formation des jeunes filles pour la pratique du football ; Assurer sous le contrôle et la supervision du Comité exécutif de la FECOFA, l’encadrement technique des équipes nationales de football féminin ; Assurer la formation et la mise à niveau, avec le concours de la direction technique nationale de la FECOFA, des encadreurs, entraîneurs et arbitres du football féminin ; Lutter contre la discrimination des jeunes filles dans la pratique du football ; Encourager l’implication des femmes dans les organes décisionnels du football ; Accomplir toute autre tâche généralement quelconque lui confiée par le comité exécutif de la FECOFA dans le cadre du football féminin ; Mettre en place et organiser dans toutes les provinces de la RD Congo des commissions provinciales de football féminin, CPF, en collaboration avec les Ligues provinciales de football.
O.S

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*