UDPS : Vive tension à Limete

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Une vive tension règne présentement à Limete, à proximité du siège de l’UDPS. L’UDPS veut recourir à la rue pour exiger le respect de l’accord du 31 décembre.

Des gaz lacrymogènes ont été tirés pour disperser les militants qui se sont rassemblés près mardi, des échauffourées ont éclaté entre les policiers et les militants de l’UDPS. Des témoins font état de nouvelles échauffourées.
Certains militants interrogés affirment ne pas supporter la forte présence des éléments de la police. ‘‘Je ne sais pas pourquoi il y a un grand déploiement de la police. Hier, il y avait des armes qui crépitaient à Limete. Ce n’est pas quand quelqu’un est mort qu’il faut continuer avec ces tracasseries’’, déplore un militant de l’UDPS.

 

En cas de non signature de l’Arrangement particulier, Jean-Marc Kabund, Secrétaire général de l’UDPS, avait promis un mot d’ordre dans ce sens. ‘‘Si les discussions sur l’arrangement particulier ne se clôturent pas aujourd’hui, demain mardi 28 mars, je tiens une conférence de presse pour donner un mot d’ordre à notre peuple car trop c’est trop », a soutenu le SG du parti de Limete.

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*