Un buste pour immortaliser Franco Luambo Makiadi sur la Place Victoire

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

A l’occasion du 26e anniversaire du décès de Luambo Makiadi Franco, un monument lui dédié a été inauguré à la Place Victoire lundi 12 octobre. Financé par le gouvernement, les travaux de ce monument et la réhabilitation de cette place célèbre a été annoncée il y a quelques semaines par le premier ministre Augustin Matata.
La nouvelle de sa disparition avait, à l’époque, fait le tour de la ville et du pays, telle une trainée de poudre. Franco est mort à 51 ans.
Avant même d’annoncer officiellement la nouvelle, la radio et la télévision nationale diffusaient, en boucle, les airs et les images de Franco. Consternation générale dans la population ! Leur idole venait de s’éteindre en Belgique.
Décédé il y a 26 ans, François Luambo est resté immortel dans la mémoire des mélomanes congolais.

L’origine de l’icone
Auteur-compositeur, Franco reste le musicien le plus prolifique des compositeurs congolais. Issu d’une famille d’artistes, Luambo avait un frère qui fut aussi célèbre comme musicien et auteur-compositeur du nom de Bavon Nsiongo.
Au milieu des années 1970, Franco se déclare musulman et modifie son nom en Abubakkar Sidikki avant de revenir vers la foi catholique. Toutefois, il n’observera jamais les préceptes de la foi islamique et continuera d’être connu sous le nom de Franco.
En 1987, une rumeur court que Franco est sérieusement malade. Cette année, il sort un disque intitulé Attention na SIDA. Certains en déduisent qu’il est séropositif. Franco meurt le 12 octobre 1989 aux Cliniques de l’Université catholique de Louvain Mont-Godinne en Belgique. Son corps est rapatrié au pays et un deuil national de quatre jours est tenu.

Carrière musicale
Franco est surtout connu pour avoir été un des ‘‘maîtres’’ de la rumba congolaise. Il a fait partie du groupe OK Jazz , devenu ensuite le TP OK Jazz, et est considéré comme un des fondateurs de la musique congolaise contemporaine. C’est en 1985 que Franco sort son plus grand succès, Mario, l’histoire d’un gigolo qui vit chez une femme plus âgée (titre repris par Africando en 2006).
Muyar

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*