Un documentaire vidéo en l’honneur du sculpteur André Lufua

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Après avoir été primé médaillé d’or du mérite des arts, des sciences et des lettres par le général major Shulungu Nembesu, grand chancelier des ordres nationaux, le sculpteur de renom, André Lufua Mawidi vient d’être immortalisé. Un film documentaire consacré à sa vie artistique et à la soixantaine d’œuvres d’art a été officiellement présenté jeudi 2 avril dans de spectacle du centre culturel le Zoo. Auteurs des divers œuvres en bois, en ivoire, en sculpture et en laiton, le sculpteur André Lufua Mawidi restera à jamais dans les mémoires des amoureux de la culture.
L’initiative est de la Fondation Frère Adrien Baptist (FONFAB) qui a voulu immortaliser un des plus sculpteurs du pays.
Réalisé en 2015, ce documentaire met en évidence les œuvres de grande valeur réalisées à l’issue de ses humanités artistiques à Gombe Matadi à l’école Saint Luc transféré à Kinshasa sous l’appellation de l’Académie des beaux arts (ABA). Le documentaire évoque aussi l’enfance difficile et mouvementée de Lufua alors jeune resté seul dans sa famille. Dans ce film, on démontre comment certaines des œuvres de l’artiste ont été intéressé plusieurs personnalités politiques et culturelles du monde. En 1959, le feu Roi Baudouin 1er de la Belgique frappé par le savoir-faire artistique de Lufua, n’a pas hésité de les acheter et les emportés en Belgique. Après l’ancien roi des Belges, le président Léopold Sédar Senghor du Sénégal a aussi à son tour attiré par les sculptures d’André. En plus des témoignages des plusieurs observateurs culturels sur le parcours de l’artiste, André Lufua lui-même parle dans ce documentaire des ses expériences dans le monde des arts.

Lufua y exprime également ses regrets pour n’avoir pas bénéficié de ses droits d’auteur et des ses droits voisins malgré l’immensité de son œuvre réalisée dans l’ensemble. Dans son mot de circonstance, Victor Lubamaba, coordonateur du Forum sur les œuvres artistiques tenu à Kinshasa du 24 au 30 mars 2015 qui commentait ce film documentaire a fait au profit du public une brève biographie de l’artiste.
Né le 15 novembre 1925 à Yanda à Ngombe Matadi dans le territoire de Mbanza-Ngungu, des parents William Mampuya et Leo Mary, André Lufwa a fait des études primaires et secondaires à Ngombe Matadi avant de poursuivre des études supérieures à l’école Saint Luc transféré à Kinshasa sous l’appellation ‘‘l’Académie des Beaux-arts’’. Artiste de renom, André avait aussi travaillé en Irak comme consultant de l’UNESCO. Outre le batteur de tam-tam, Lufwa est aussi auteur des Léopards et l’archée à Mont Ngaliema.
Muyar

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*