Un grand nombre de Kinois se procurent des lunettes sans l’avis d’un spécialiste

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Plusieurs personnes portent des lunettes médicales sans l’aval d’un spécialiste à Kinshasa. Et pourtant, cette pratique est déconseillée par les ophtalmologues. Ce constat a été fait samedi 9 mai dans les rues de Kinshasa. Joel Kintu âgé de 36 ans et habitant la commune de Kinshasa porte des lunettes sans conseil d’un médecin depuis plus de 2 ans. Il a affirmé s’être confié à un des ses amis porteur des lunettes sur conseil d’un ophtalmologue. Dépourvu des moyens financiers pour se rendre chez un spécial, Kintu s’est procuré une paire des lunettes auprès des vendeurs ambulant pour pallier aux problèmes de vue dont il était victime. A Kalamu, une autre femme buttée à des problèmes d’yeux porte des lunettes depuis 3 mois. Selon elle, cela lui permet de résoudre momentanément les problèmes de vision qu’elle connait après être tombé malade. Comme le premier, la quinquagénaire s’est dit être dans l’obligation de recourir à l’automédication par manque d’argent. ‘‘La consultation et le traitement chez un ophtalmologue demande beaucoup un de moyens’’, a-t-elle expliqué en ajoutant qu’elle pourrait se rendre chez son spécialiste, une fois l’argent trouvé. Ces cas sont légion dans la capitale.
Et pourtant, affirment les spécialistes du domaine, l’automédication en ce qui concerne la vision est catégoriquement interdite parce qu’elle peut tuer la vision d’un être humain. Pour le médecin, Jean-Pierre Kandi de Wanlinda optique, seul un expert peut prescrire et ordonner à une personne malade de la vision la qualité et le volume des lunettes. Cela assure un traitement meilleur afin de limiter l’inflammation oculaire. Cette démarche est le seul moyen efficace pour se guérir des maux de la vision. ‘‘Les malades doivent consulter un ophtalmologue pour obtenir des verres médicales appropriés et prévenir ainsi les risques. Ces conseils sont aussi adressés aux personnes qui mettent de manière régulière les lunettes tintées.
Selon les spécialistes, les lunettes sont vendues en tenant compte de l’âge. ‘‘Il ya des unités précises réservées à chaque tranche d’âge’’, a indiqué l’ophtalmologue, Jean-Pierre Kandi de Wanlinda optique. Lorsqu’un malade fait recours à des lunettes médicales non appropriées, il court plus les risques de perdre la vue. En outre, après chaque lecture, il s’en suit des douleurs oculaires et de fois, la vision devient floue. On a aussi les maux des nerfs et souvent le gonflement des yeux.
Pour ce spécialiste, il existe des verres appropriés pour chaque individu. Le choix des verres médicaux s’effectuent selon la hauteur de la maladie. La maladie des yeux atteint plus souvent des personnes âgées de 40 ans et plus. Ce qu’on appelle la presbytie qui est une maladie du vieillissement de l’œil rend difficile la focalisation de la vision pour lire ou effectuer un travail de près. D’autres, en l’occurrence des personnes de tout âge, peuvent souffrir des troubles de réfraction, c’est-à-dire l’image de la vue se forme soit devant, soit derrière la rétine. D’où c’est parfois la maladie de myopie et d’hypermétropie. ‘‘D’où l’importance, de toujours consulter un professionnel’’, a interpellé un expert.
Trésor Kamuena, stagiaire de L’Ifasic

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*