Un pays de haine et d’inconscience?

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Sommes-nous vraiment nés de vous dans un pays en ruine, sans aucun espoir pour notre lendemain? Chers parents, nous sommes des témoins que ce pays en ruine sous lequel nous sommes nés commence à nous donner un peu d’espoir, pourquoi voulez-vous nous ramener dans la ruine? Êtes-vous égoïstes à ce point? L’enfant congolais que nous sommes est un orphelin né, oui un vrai orphelin abandonné dans la misère avec les mêmes parents. Pire, certains de nôtres sont morts dans cette misérable vie. Les autres sont nés toujours avec ces mêmes parents que vous êtes et leurs sorts sont restés les mêmes, misères et désespoirs. Nous sommes vos enfants et aujourd’hui vous nous traiter des Shégués, nuisibles et indésirables autour de vous comme si nous étions venus d’une autre planète. Et pourtant nous sommes bel et bien enfants de ce pays, vos enfants donc.
A chaque décennie, ces parents que vous êtes, sans scrupule, vous vous dites toujours avoir raison et que tous les nouveaux venus ont tort. Ainsi, vous nous liquidez de la scène publique et vous vous y éternisez. Voilà le portrait du parent congolais que vous êtes, égoïstes au point de nous faire périr, nous vos propres enfants, profit d’un fauteuil.
L’enfant congolais victime, je plaide.
Aux croisées des chemins, nous nous rendons compte que le mal nous poursuit depuis très longtemps. Mêmes rhétoriques, mêmes débats, mêmes acteurs, mêmes victimes (les enfants congolais), de générations en générations. Aujourd’hui l’enfant congolais reste l’orphelin. La politique rend-t-elle tous nos parents criminels à ce point? La quasi-majorité de nos leaders sont de parents et nous maintiennent dans la misère abjecte depuis trop longtemps. Pouvons-nous en conclure que nos parents sont de personnes réellement cruelles, égoïstes et sans cœur? Ils sont tous pleins de haine. Ils ne pensent qu’à eux-mêmes, à leurs survies politiques. Ils s’accrochent tous au pouvoir et continuent à hypothéquer l’avenir de tous les enfants congolais. Devra-t-on appeler à la révolte des enfants ou devra-t-on monter une armée d’enfants pour faire la guerre à ces parents cruels, égoïstes et malhonnêtes? Il est vrai que tous les parents congolais ne sont pas malhonnêtes. Tout porte à croire que la majorité le sont, de bourreaux pour leurs propres enfants. Ils signent des alliances avec tiers pour des projets macabres qui tuent l’enfant congolais. C’est le temps ou jamais que chaque fils et chaque fille de ce beau pays se lève et dise à haute voix ‘‘assez et plus jamais, plus jamais, nous voudrions de ces parents égoïstes, plus jamais accepterons-nous de vous laisser détruire notre avenir à cause de votre égoïsme’’. Des papas qui vieillissent et n’ont aucun envi ni de préparer ni de léguer la place à leurs enfants. Ils n’envisagent jamais une retraite. Chers parents, il est temps que vous pensiez qu’il faut de l’amour pour vivre ensemble, qu’il faut de l’amour pour vos enfants. Il ne faudra pas que les enfants des politiciens deviennent des ennemis de l’ensemble des autres enfants congolais à cause de la cruauté et de l’égoïsme des parents que vous êtes. Le moment est venu de parler un même langage, de penser au pardon et à l’harmonie des âmes. Il est temps que vous nous laissaient être un et un seul peuple, une jeunesse qui vivra avec amour et compassion. Ne nous entrainaient pas dans vos querelles, nous voulons être chez-nous dans le pays de nos ancêtres. Nous n’avons pas d’autre pays. Vous avez reçu un bon pays prospère et en paix, mais depuis longtemps vous vivez seuls dans l’égoïsme et nous, vos rejetons croupissons dans le désespoir. Salut papa, salut maman.
NTET KABWIT MITOND

Correspondance particulière

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*