Une centaine des détenus libérés à Mbuji-Mayi

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Près de 110 détenus préventifs de la prison centrale de Mbuji-Mayi dans l’ex-province du Kasaï-Oriental ont recouvré leur liberté après avoir été incarcéré depuis plusieurs mois. Cette remise en liberté est intervenue samedi 5 septembre après une visite d’une semaine effectuée par Mboso Nkodia Mpwanga, Vice-ministre de la Justice et des Droits humains dans cet établissement pénitentiaire de Mbuji-Mayi. La délégation du vice-ministre a fait un constat selon lequel une épidémie de tuberculose a règne systématiquement dans ce milieu carcéral depuis le mois de novembre 2014 et a déjà entrainé la mort de 20 détenus. Selon certaines sources proches de la justice, l’objectif fixé pour cette opération consiste à libérer environ 300 détenus poursuivis pour fait bénins et ceux atteints de la tuberculose. Au sujet des détenus malades, le vice-ministre a affirmé qu’ils devaient être transférés dans les institutions sanitaires spécialisées pour suivre des soins médicaux appropriés. Il faut souligner que l’établissement pénitentiaire de Mbuji-Mayi a été construit pour une capacité d’accueil de 200 détenus. Cependant, il en compte près de 800. Mboso Nkodia a précisé que la libération de ces 110 prisonniers faisait partie du processus de désengorgement de ladite prison. Il a indiqué que ce n’était que le début d’un processus. ‘‘Nous allons diminuer le nombre des prisonniers jusqu’à atteindre deux cents’’, a-t-il précisé. Il convient de noter qu’après ce processus de désengorgement, il sera procédé à la réhabilitation de cette maison de correction de Mbuji-Mayi ainsi que celle de Kabinda et de Lusambo. Le représentant du gouvernement a par la suite invité les libérés à faire le serment de ne plus reprendre la commission d’actes délictueux, mais plutôt à devenir des citoyens dignes. ‘‘Aujourd’hui, vous jouissez de la liberté grâce au Chef de l’Etat et à la compassion des magistrats’’, a-t-il affirmé tout en promettant que d’autres prisonniers vont bénéficier d’une libération conditionnelle dès qu’ils vont purger le quart de leur peine et lorsqu’ils vont s’amender.
N.K.K

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*