Une lueur d’espoir pour le tourisme de la RDC

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

La ville de Lubumbashi (Haut-Katanga) accueille la première édition du Salon international du tourisme. A l’initiative de l’agence ‘‘alma okapi tour’’, ce forum est organisé dans le cadre de la journée internationale du tourisme, célébrée le 27 septembre de chaque année.
Cette journée est placée sous le thème: ‘‘Un milliard de touristes, un milliard d’opportunités’’ Ce salon de Lubumbashi entend promouvoir les activités touristiques pour la protection de l’environnement et contribuer ainsi à la croissance économique dans l’ex-Katanga et à travers la RDC.
Pour l’agence ‘‘Palma okapi tour’’, cette activité offre une opportunité aux opérateurs touristiques d’échanger les expériences et de nouer de nouveaux partenariats et durables. Elle contribue également à faire rayonner le tourisme congolais en le positionnant en bonne place sur l’échiquier international.
Le directeur provincial du tourisme de l’ex-Katanga reconnait qu’il y a des avancées significatives dans le domaine touristique dans cette partie du pays avec notamment la présence des hôtels et des fermes animalières. De son côté, la ministre provinciale du Genre, Famille et Enfant et ancienne ministre du Tourisme dans l’ex-Katanga, Thérèse Lukenge appelle la population à s’impliquer pour faire avancer le secteur du tourisme.
‘‘Il faudrait que la mentalité de la population change. Notre communauté de Lubumbashi puisse se dire que le tourisme, c’est l’affaire de tout le monde’’, a-t-elle dit. Les participants à ce forum sont venus de différents pays du monde notamment l’Uruguay, l’Afrique du Sud, la Belgique, la Zambie et la Tanzanie.

Du tourisme en expansion à l’Est
Pendant ce temps, on signale que le tourisme est en expansion dans la province de Nord-Kivu. Selon le ministre provincial en charge de ce secteur, Balthazar Kanyamaza Dusabe la seule visite des gorilles rapporte 480 000 USD à la province. Le tourisme est en pleine expansion au Nord-Kivu, mais il reste un luxe pour la plupart des habitants de la province. Ils jugent exorbitant le montant de 464 USD à payer par heure pour visiter les gorilles des montages des Virunga. Balthazar Kanyamaza plaide pour l’exonération des frais de tourisme en faveur des habitants riverains de ces sites.
Il a ajouté que si Goma est considéré comme la capitale touristique de la RDC, c’est aussi grâce aux opportunités que présente ce secteur dans la vie de l’économie nationales, soit par l’entrée des devises dans le trésor public soit des part des infrastructures de l’hôtellerie dont dispose la province et de la création de l’emploi.

L’obstacle
En Ituri, la présence des miliciens freine le développement de 20 sites que compte cette nouvelle province. Le directeur provincial du tourisme, Benjamin Kato Lebisabo l’a dénoncé samedi 26 septembre au cours d’une déclaration faite à Bunia. Il a souligné que l’insécurité ne permet pas d’amorcer les travaux d’aménagement de ces sites touristiques qui, à ce jour, sont abandonnés dans la nature. Il évoque notamment le cas des aires touristiques du territoire de Mambasa et celui d’Irumu.

L’Objectif

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*