Vidéo sextap des journalistes : Des mesures conservatoires en gestation

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

L’Union nationale de la presse congolaise (UNPC)/Kinshasa a levé l’option de prendre très prochainement des mesures conservatoires à l’endroit des femmes journalistes dont les corps ont été exposés nus à travers le vidéo sextap sur internet. Cela, au cours de sa 1ère assemblée annuelle vendredi 3 mars à Africana Palace.

 

L’UNPC/Kinshasa a condamné avec la dernière énergie ces pratiques perverses. Selon Jean-Marie Kassamba, président de l’UNPC/ Kinshasa, lesdites mesures seront de strict application dans la mesure où ces pratiques avilissent les mœurs et ternissent en même temps l’image de la presse congolaise en général et en particulier de Kinshasa. Nous pouvons relever dans la foulée la radiation et la suspension. Mais il sera également question de mettre en place des mesures d’encadrement a précisé le patron de Télé 50 .JMK a fait remarquer qu’une 3ème vidéo d’une journaliste vient encore d’être publiée dans les réseaux sociaux. En outre, l’UNPC/Kinshasa a procédé à l’évaluation des activités de l’année dernière et à la manière de relever des défis.

Nico Kassanda

 

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*