L’UNILU félicite Vunduawe pour l’application du droit

Les professeurs de la Faculté de Droit de l’Université de Lubumbashi (UNILU) ont adressé leurs vives félicitations à l’endroit de Félix Vunduawe Tepe Mako (VTP), premier président du Conseil d’État et professeur de droit, pour sa prise de position courageuse en ce qui concerne les décisions prises notamment sur les élections du gouverneur de la province du Sankuru.

Situation qui honore aussi bien la justice que la Faculté de Droit à l’Université de Lubumbashi, mais aussi l’ensemble des facultés de Droit du pays. Selon ces éminences grises, c’est depuis cinq ans qu’elles ont perdu la face devant les étudiants, dans la mesure où la pratique du droit dans les juridictions, est en flagrante contradiction avec les principes de droit qu’elles enseignent, à commencer par la Cour Constitutionnelle jusqu’aux Tribunaux de paix. Ces enseignants d’université ont salué la prise de position du Conseil d’État qui commence à redorer l’image de leur faculté. En termes de contribution, ces professeurs de droit ont fait un parallélisme entre l’élection du Gouverneur Jacques Kyabula dans le Haut-Katanga à celle du de Tunda au Maniema. En effet, Tunda avait été régulièrement élu comme Gouverneur du Maniema et confirmé par la Cour d’Appel de la place. Cependant, le PPRD avait introduit un recours devant le Conseil d’État (Cour suprême). Et ce dernier avait a annulé cette élection au motif que Prospère Tunda Kasongo, Chef Coutumier de son état, aurait dû démissionner en qualité du Chef Coutumier avant de postuler comme candidat Gouverneur. Ce cas n’est pas différent de celui de Kyabula Katwe, élu Gouverneur du Haut-Katanga sur la liste PPRD alors qu’il n’a jamais démissionné de son Parti PCD où il a été élu député national et provincial à Likasi, pour le compte duquel il continue de siéger. La faculté de droit de l’UNILU encourage et soutient les efforts entrepris par Vunduawe, de contribuer à l’instauration de l’Etat de droit, à la promotion de la justice et au salut de la science en RDC.

Laisser un commentaire