17 mai : réaction mitigée des Congolais

Micro baladeur : la date du 17mai mérite-t-elle d’être une journée fériée ?

Levieux Nkiengi (enseignant) : Non, car le Congo n’a jamais été libéré. Le 17mai qui est férié ne peut pas l’être et ne peut non plus être considéré comme la journée des Forces armées congolaises parce que l’AFDL a fait son entrée dans notre pays des Rwandais pour nous menacer prétextant qu’ils nous avaient libéré. Cette date devrait être une journée ouvrable.

Deus Rudas (économiste) : Effectivement, puisque nous avions été libérés de la dictature de Mobutu, c’était la célébration de la victoire des troupes de l’AFDL pour la prise de la ville de Kinshasa et d’autres provinces de la RDC .Malgré que cette libération a facilité l’accès des Rwandais sur le sol congolais, mais aussi les accords signés avec les alliés Rwanda et Ouganda qui disent ce qui suit une fois que ces derniers libèrent le Congo entier, le Nord et le Sud Kivu seront cédés aux alliés. Ce qui est à la base des guerres et rebellions à l’est du pays. Malgré ces conséquences néfastes, nous devons quand même reconnaître la libération de Mzee Kabila en ce jour du 17 mai.

Grégoire Kabanga (commerçant) : Ilest nécessaire que cette journée soit fériée, il faut que cette dernière ait de l’impact sur tout congolais et qu’elle soit historique. Mzee était entré avec ses troupes ici à Kinshasa afin de nous libérer du système mobutiste, celui de la dictature. C’est ainsi que cette date doit être commémorée afin que toute génération sache que le Congo fut libéré en ce jour.

Nshimba Junior (étudiant) : c’est une date historique, elle ne peut pas passer inaperçue. En ce jour, les congolais doivent se réjouir, car nous avons été libérés du régime dictatorial du feu Mobutu. Le peuple congolais ne jouissait pas de ces droits, c’est à l’arrivée de  Kabila (le père) que nous avons connu la démocratie qui n’existait presque plus au pays, étant un pays démocratique. Nous ne devons pas bafouer ce jour.

Clovis Tshimbalanga : D’une part, c’est très capital que cette journée soit fériée, l’AFDL était entrée afin de chasser le dictateur Mobutu. Kabila était venu comme un libérateur. Donc c’est capital de se souvenir en ce jour du 17mai, le fait que l’entrée de l’AFDL a quand même donné au peuple congolais la liberté d’expression, car le Congo subissait l’oppression de Mobutu. D’autre part, ce n’est pas important car il a fait siéger au pays des Rwandais, voilà pourquoi nous avons souffert pendant 18ans ce qui n’est pas du tout bien.

Véro Ngomba (infirmière) : ce n’est pas du tout nécessaire que cette date soit un jour fériée, c’est un jour comme tout autre ,il y a tant des évènements historiques qui se sont déroulés au sein du pays, pourquoi ne sont-ils pas commémorés ?, D’ailleurs, au-delà de la libération M’zee Laurent Kabila, nous a amené des problèmes qui jusqu’alors n’ont jamais été résolus, alors ce n’est pas nécessairement obligé que cette date du 17mai soit un jour férié.

Clarisse Tshibola

Laisser un commentaire