19 morts causés par une nouvelle maladie au Maniema

Une maladie d’origine inconnue et semblable au Monkey Pox identifiée, depuis le 04 novembre dernier, ravage la population du village Wanga, dans l’aire de santé de Weta, dans le territoire de Kibombo, dans la province du Maniema.

C’est ce qu’a révélé officiellement le ministre provincial de la Santé, Kibungi Mutanga, lundi 22 novembre 2021, devant la presse locale. Il a précisé que 199 cas ont été notifiés dont 19 décès, ont été déjà recensés dans le Maniema. Selon les investigations, il semblerait qu’il y a un chasseur qui a amené un gibier c’est-à-dire un singe mort qui avait des éruptions et une fois les habitants ont consommé ce singe mort il y a eu maintenant apparition des phénomènes qu’ils n’ont pas compris ; éruption généralisée donc des boutons dans l’ensemble du corps ainsi que la fièvre et les gens commençaient à mourir petit à petit », a déclaré Kibungi Mutanga, ministre provincial de la santé du Maniema. Toutefois, le numéro un de la Santé en province a dit attendre les résultats du laboratoire pour confirmer ou pas s’il s’agit de la maladie Monkey Pox. À en croire le ministre de la Santé du Maniema, la province fait également face à l’épidémie de rougeole qui a déjà touché les zones de santé de Kunda, Kasongo et Lusangi. Face à toutes ces deux maladies, il invite les partenaires de la RDC à venir au secours de la population du Maniema. Sans les partenaires, la province n’est pas en mesure de pallier à ces problèmes.  A en croire le ministre de la Santé du Maniema, la province fait également face à l’épidémie de rougeole qui a déjà touché les zones de santé de Kunda, Kasongo et Lusangi. Face à toutes ces deux maladies, M. Kibungi invite les partenaires de la RDC à venir au secours de la population : ‘‘Pour le cas de Monkey Pox, ça fait déjà deux jours que la zone n’a pas enregistré de nouveaux cas. Mais pour le cas de rougeole, chaque jour on est en train d’enregistrer de nouveaux cas. Vraiment il y a besoin que les prestataires rentrent pour soigner la population et pour les partenaires c’est de nous venir en aide’’. Selon lui, sans les partenaires, la province n’est pas à mesure de pallier ces problèmes.  En trois semaines, quarante-cinq cas de décès dus à la rougeole sont enregistrés dans la zone de santé de Kunda, dans le territoire de Kasongo, situé dans province du Maniema. Il ajoute que la rougeole a surgi pendant la période où les infirmiers sont entrain de grever en plus de cela il n’y a pas tellement des produits pour le moment et surtout que PDSS qui est le partenaire le plus privilégié de la zone de santé de Kunda est en passe de fermer ses activités d’ici au mois de décembre », a déploré l’administrateur du territoire. L’administrateur du territoire Kingombe, Kitenge Benoit a sollicité l’implication des autoritaires provinciales et nationales, ainsi que des humanitaires pour tenter de freiner la propagation de ces maladies. Il a aussi demandé l’accompagnement des partenaires, gouvernement central de leur venir en aide afin d’endiguer cette épidémie. Le gouvernement provincial a affirmé avoir dépêché une équipe sur terrain pour mener des investigations.

45 cas de rougeole

Plus de 345 cas de la maladie de la rougeole ont été signalés dans l’agglomération la plus pointue Karomo et Kipaka, affirme Kingombe Kitenge Benoit l’administrateur du territoire. En dehors des cas de rougeole, il y a aussi 14 cas de paralysie flasque aiguë, c’est-à-dire, la poliomyélite, 2 cas de fièvre jaune et une centaine de décès dus au paludisme sévère et rebelle avec anémie dans cette zone de santé de Kunda. Kitenge Benoit a fait savoir que la résurgence de ces maladies intervient dans un contexte de grève de personnels non-soignants des hôpitaux publics.

L’Objectif

Laisser un commentaire