Antoine Kesia-Mbe Mindua, seul juge congolais à la CPI

Dans cette rubrique, votre rédaction vous amène à la découverte de Monsieur Antoine Kesia-Mbe Mindua, le seul juge congolais siégeant à la CPI.

 

Nationalité: République démocratique du Congo (Etats africains)

Terme: 11 mars 2015 – 11 mars 2024

Élu parmi: Liste B le 10 mars 2015

Assigné à: Section préliminaire

Chambre actuelle: Chambre préliminaire II, Chambre de première instance VIII

Président de Section préliminaire: 10/04/2018 – 10/04/2019

 

Biographie du juge KESIA

Entré en fonction le 11 mars 2015. Élu parmi le Groupe des États d’Europe orientale (liste B).

Le Juge Antoine Kesia-Mbe MINDUA (né en 1956) a fait ses études de Droit et des Sciences Politiques à Kinshasa (République Démocratique du Congo), à Nancy et Strasbourg (France) et à Genève  (Suisse).

Après avoir obtenu son doctorat en Droit International  à l’Université de Genève en 1995, il a successivement travaillé comme Juriste et Chef de l’Unité des Procédures Judiciaires au Tribunal Pénal International pour le Rwanda à Arusha (Tanzanie) de 1996 à 2001 et comme Juge de première instance au Tribunal Pénal International pour l’ex-Yougoslavie à La Haye (Pays-Bas) depuis 2006 jusqu’à ce jour sans interruption.

Le Juge MINDUA a également été Ambassadeur Extraordinaire et Plénipotentiaire de la République Démocratique du Congo auprès de la Confédération Helvétique à Berne (Suisse) et Représentant Permanent auprès des Nations Unies à Genève de 2001 à 2006. Durant son mandat à Genève, le Docteur MINDUA a exercé plusieurs fonctions multilatérales. Il a notamment été Vice-Président du Comité Exécutif du Haut-Commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés, Président du Groupe des 77 et la Chine, et Coordinateur du Groupe des 21 à la Conférence des Nations Unies sur le Désarmement.

Le Juge MINDUA est également Professeur d’Université à Kinshasa et à Genève. Il enseigne le Droit International Public ainsi le Droit.

CPI : une seule affaire pendante pour la RDC

Une seule affaire est pendante à la Cour Pénale Internationale (CPI) en ce qui concerne la RDC. C’est l’affaire Procureur contre Bosco Ntaganda qui est en cours de délibération. La défense a introduit une demande de récusation du juge Ozaki de la chambre de 1ère instance. L’annonce a été faite personnellement par Patrick Tshibuyi de l’Unité de Sensibilisation de la CPI/ RDC au cours d’une session d’information organisée vendredi 07 juin à la Salle Père Boka du CEPAS dans la commune de la Gombe à l’endroit des Journalistes pour les Droits humains.

La défense de Jean-Pierre Bemba a introduit une demande d’indemnisation. Nous en sommes à l’attente de la décision de la Cour après avoir entendu toutes les parties. L’affaire Thomas Lubanga est en phase de réparation. Ce dernier purge sa peine en RDC. Germain Katanga purge sa peine. Mais il est poursuivi par la justice militaire congolaise pour d’autres faits que ceux pour lesquels il a été condamné par la CPI. Matthieu Gundjolo a été acquitté par un jugement définitif.

Laisser un commentaire