Les Léopards Nouvelle vision pour valoriser la sape en RDC

Il faudra désormais s’habituer avec les Léopards de la sape Nouvelle vision (Cour des grands).

Au regard des dérapages de la part des sapeurs dans les coins les plus stratégiques du pays, Tondolo Bilele et ses amis ont jugé bon de se démarquer des autres. C’est ce qui justifie la mise sur pied de ‘‘Léopards de la sape Nouvelle vision. Cette structure tire ses origines des Léopards de la sape créée à l’initiative de Zacharie Bababaswe. C’est Grace à l’implication de Freddy Mukoko dit Freddy de Mulhouse et François Bukaka Walengo alias Debs, ils sont  préféré d’être à l’écart des autres, d’autant plus que l’image du sapeur était ternie de par son comportement, à travers la ville de Kinshasa.  ‘‘A Kinshasa, un sapeur était devenu un mendiant, un homme vulgaire, une fois bien habillé, il s’est comporté comme un délinquant lors des différentes funérailles. Alors qu’un sapeur doit être charismatique, une personne très respectueuse dans la société. Celui qui peut valoriser la sape, c’est le sapeur lui-même’’, a souligné Tondolo Bilele. Les sapeurs sont également très critiqués au sein de la communauté congolaise, dont l’univers, jugé déconnecté de la réalité, dérange. On ne peut passer notre temps à des injures et diatribes, cela ne nous honore en aucun cas.  La Nouvelle vision est là pour éduquer, recadrer pour que la sape revienne sur le rail, c’est une sape pédagogique.

Une sape sans injures

 Le président du groupe a rassuré que ce sera une sape, sans injures, sans insultes. Il a appuyé que les injures n’ont pas leur place dans les milieux de la sape. Le culte du vêtement pratiqué par les sapeurs semble alors totalement inapproprié au vu de leur situation bien souvent précaire. D’autres encore les accusent de faire du spectacle et de dépenser des sommes insolentes dans une société qui a bien d’autres préoccupations d’ordre matériel et alimentaire. La Nouvelle vision vient avec des bonnes manières pour donner un nouvel élan de la sape en RDC. Cela doit être considéré comme un patrimoine. Skito Leader a vite adhéré à la Nouvelle Vision, puisqu’il y a du sérieux en ce qui concerne le fonctionnement.

Les Léopards de la sape de la Nouvelle vision seront considérés sans nul doute comme des pionniers de la nouvelle vision de cet art. Cette nouvelle est représentée sur toute l’étendue de la République. Il suffit d’adhérer à la vision, la porte de la Cour des grands est grandement ouverte. Pour sa part Modogo Ouragan représentant de la Tshangu, l’initiative de valoriser la sape est très louable. Il a déclaré que ce n’est plus le moment des futilités dans les milieux des sapeurs.  Prenant la parole, le capitaine du groupe Sisimato a soutenu que la Nouvelle vision se nourrit des grandes ambitions. Ils sont à la recherche d’un espace devant leur servir d’exposition.

Selon Tondolo Bilele, un arsenal juridique est d’ores et déjà mis en place en vue d’œuvrer en toute quiétude. Il reste confiant en un avenir radieux à leur groupe. Il est à noter que cette Nouvelle structure a des représentants à Matadi (Kongo central), Lubumbashi (haut Katanga), Brazzaville (République du Congo), Paris (France) , Suède…

La Nouvelle vision a besoin du soutien financier. Les hommes de bonne volonté sont toujours la bienvenue.

Laisser un commentaire