Agnès Rubenga : ‘‘Nous restons dans la redynamisation du foot féminin de Kinshasa’’

Après la journée inaugurale du championnat de football féminin de Kinshasa, les hostilités ont finalement repris le week-end dernier. Au cours d’une interview avec votre rédaction, la secrétaire provinciale de la Commission provinciale du football de Kinshasa (CPFF-Kin), Agnès Rubenga, a éclairé la lanterne des sportifs sur ce temps mort. Voici l’intégralité de cette entrevue :

L’Objectif : Après la journée inaugurale, le championnat a pris beaucoup de temps pour redémarrer, pourquoi ce temps mort ?

 

Agnès Rubenga : Merci de l’opportunité offerte à la CPFF-Kin. Par rapport au temps mort, vous êtes sans ignorer de la situation où climat politique que nous venions de traverser, la plupart d’équipe avait la phobie d’amener les filles au des martyrs pour le contrôle médicale, Dieu merci, les élections se sont passées dans l’accalmie inattendue, à cela ajouter les difficultés financières, aucun sponsor, même pas l’appui du gouvernement provincial.

Le week-end dernier beaucoup de forfaits enregistrés, peut-on s’attendre à un championnat attrayant cette saison ?

Tout à fait. Il est à noter que, par rapport aux forfaits, les sociétaires devraient remplir les conditions exigées dans le règlement 2018_2019 de la ligue pour prendre part au championnat, entre autres: payer son droit de participation à la ligue et à l’entité, le contrôle médical au CNMS, payer l’assurance au DUSL, ainsi que les formalités administratives : validation et revalidation des licences, le transfert etc…Il faut réunir toutes ces conditions, malgré l’inscription au championnat.

Qu’est-ce que vous comptez améliorer par rapport à la saison dernière ?

L’amélioration, c’est ce que je viens d’évoquer ci – haut, ça n’a pas été le cas pour les précédentes saisons sportives. Comprenez, il fallait être un peu large pour maintenir les équipes. Après 3 ans d’expérience, il faut un peu serrer pour éviter les doubles affiliations au cours d’une saison sportive etc…

 Combien d’équipes prennent part au championnat ?

 11 équipes prennent part au championnat provincial du football féminin

 Sous quel signe, placez-vous cette saison ?

Signe d’encadrement de la jeune fille. Mais nous restons dans la redynamisation du football féminin dans la ville province de Kinshasa.

 Un mot particulier aux sociétaires

Aux sociétaires, quand bien même ils n’ont pas assez de moyens pour prendre totalement en charge leurs joueuses, pas de sponsors pour leur porter secours, nous leur recommandons de toujours respecter les procédures de transferts, savoir remplir leurs devoirs au niveau de l’entité en tenant compte du calendrier mis à leurs dispositions…Pour éviter les conflits, les perturbations car nous avons un œil regardant pour ce genre de dossier. Je vous remercie !

Propos recueillis par SEVADA

Laisser un commentaire