Assassinat de Patrick Mushamuka:l’instruction se poursuit, Mireille Mwilarhe brille par son absence

Pour cette deuxième audience concernant l’ l’assassinat de Patrick Mushamuka DG de New Sotem, l’instruction pour le dossier où Messieurs MUHIGIRI CHANGWA GUY, MUTE IWALA HÉRITIERS, MULIMIRO LUSUMBA MBUSA, KASONGO MUNYAPALA MOHAMED et TSHIMUANGA KALUILA FREDDY sont poursuivis comme complices a eu lieu lundi 08 août 2022 à l’audience foraine à la prison MAKALA.

À cet effet plusieurs questions ont été posées autant par le ministère public, le tribunal que les parties civiles.
Il était question entre autres d’elucider la raison de la présence de l’ingénieur Mushamuka chez Monsieur Mbusa, son ami dans les heures tardives .Y’avait-il réellement une fête chez Mbusa ou non comme l’avait signifié le
défunt avant de quitter sa maison et aussi le secours d’Ahmed Mohamed Kasongo après avoir retrouvé le DG de Sotem à l’agonie était fait d’une manière de le sauver ou couvrir le crime?

Pour les avocats d’Ahmed, leur client était dans l’obligation de sauver son ami qui l’a trouvé dans une situation d’alerte ont ils rétorqué.

Après 6 heures d’instruction, les différentes parties ont tour à tour cité les noms qu’elles souhaitent faire comparaître à la prochaine audience dont Madame Mireille MWILARHE, ex-épouse du feu P. MUSHAMUKA cité comme présumée commanditaire de cet assassinat, le ministre des Sports et Loisirs et plusieurs autres renseignants. L’affaire a été renvoyée à la huitaine pour la poursuite de l’instruction.

Par contre du côté du TGI Gombe, Madame MWILARHE qui est citée, par citation directe, comme auteur de l’assassinat de l’Ingénieur Patrick MUSHAMUKA, son ex-mari, a une fois de plus brillé par son absence et s’est organisée pour ne pas être atteinte par le tribunal. Ici l’affaire est donc renvoyé au 22 août 2022.

Il sied de rappeler que c’est suite à la disjonction des poursuites faites par le Parquet Général, en extirpant Madame Mireille du dossier RMP 4332, dossier aujourd’hui fixé au Tribunal sous RP 28.596 que la famille de l’ingénieur Patrick MUSHAMUKA a recouru à la citation directe.

L’Objectif

Laisser un commentaire