Assistant personnel du Chef de l’Etat : Michée Mulumba victime de la campagne d’intoxication

‘’ Je peux vous rassurer que l’auteur de cette affirmation sur Facebook, me citant, n’a jamais été en contact avec moi.

Et je le défie de mettre sur la place publique les preuves de ses allégations’’, c’est en ces termes que l’assistant personnel du Chef de l’Etat Michée Mulumba a démenti l’information selon laquelle les multiples morts à la Présidence sont dues à l’empoisonnement, information publiée sur les réseaux sociaux. A en croire la victime, une enquête est diligentée pour le débusquer afin qu’il réponde de cette intoxication.  Et Michée Mulumba de marteler qu’il reste à son poste, loyal et  reconnaissant de vivre chaque jour pour relever le défi du développement durable avec FATSHI. ‘’ Perdre des êtres chers, c’est ce que je connais depuis ma tendre enfance. J’ai perdu mon père à l’âge de 8 ans et je sais ce que peut signifier un vide dans la famille.

La famille de la Présidence est ma famille dont les racines sont la loyauté, la conviction et l’esprit d’équipe. Nous perdons des êtres chers et l’Éternel Dieu sait combien cela est pénible’’ a-t-il rappelé tout en respectant la souveraineté et la puissance divines sur nos vies en continuant de travailler avec abnégation et patriotisme aux côtés de son Excellence, Monsieur le Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi, l’homme en qui nous plaçons les espoirs du développement de la RDC.

Voici en intégralité l’information diffusée sur les réseaux sociaux

Michée MULUMBA assistant conseiller de Félix TSHISEKEDI, alerte ses collègues sur les empoisonnements au sein de la Présidence :

« Les examens médicaux renseignent que 18 membres de la Présidence de la République seraient empoisonnés en ce moment où je vous parle. Prions pour qu’ils survivent, et que nous autres soyons épargnés. Les 5 décès de ces derniers 48heures en sont les preuves tangibles. Un vent périlleux souffle à la Présidence, nous ne savons pas qui survivra, qui trépassera… Le Chef de l’Etat est bien la cible principale, et nous craignons actuellement que son état de santé se détériore dans les prochains jours (si cette vague d’empoisonnement venait à l’atteindre). Toutefois, les investigations continuent pour démanteler ce réseau d’empoisonneurs. Cela fait maintenant plus d’1an que nous sommes confrontés à ce fléau. Il sied de prendre au sérieux cette affaire, nous sommes en danger, le Président de la République est en danger, et l’inévitable risque de se produire. »

JM Mawete

Laisser un commentaire