Budget 2019: la Cour des comptes très critique

Dans son rapport sur la gestion des comptes de l’année dernière, la Cour des comptes se montre très critique.

Cette institution a remarqué des exploitations dans des dépenses extrabudgetaires dans les enveloppes allouées aux rémunérations et fonctionnement, fournitures et petit matériel,… Bref, un dépassement de l’ordre de 11 pour cent. La présidence de la République, la Primature, l’intérieur, les Finances et le Budget pointent en tête. Le paradoxe, c’est le fait que toutes les institutions n’ont pas bénéficié des mêmes largesses. C’est le cas des Affaires étrangères, de l’opposition politique,… La Cour des comptes dénote également la contre-performance des services de l’État chargés de la collecte de l’argent ( -11 pour cent par aux prévisions). D’autres services par contre sortent du lot. Il de la DGDA avec un surplus de 35 pour cent, la RVA pourtant critiquée dans la gestion du go pass enregistré un surplus de 14 pour cent. Quand les institutions vont-elles mettre de la rigueur dans la gestion des fonds publics ? Cette question vaut son pesant d’or dans la mesure où le développement du pays en dépend.

JM Mawete

Laisser un commentaire