Construction pont route – rail Kinshasa – Brazzaville: Signature de l’ Avis à manifestation d’intérêt

En leurs qualités respectives des présidents du Comité de pilotage politique et stratégique du projet pont route rail Kinshasa- Brazzaville, Christian Mwando Nsimba Kabulo Ministre d’État et Ministre du Plan de la RDC et Jean Jacques BUYA Ministre de la République du Congo en charge de l’Aménagement du Territoire, des Infrastructures et Entretien routier ont procédé mercredi 22 juin 2022, à la signature de l’avis à manifestation d’intérêt afin de permettre aux investisseurs intéressés par ce projet de pouvoir soumissionner.

C’était au cours d’une cérémonie officielle de haute portée organisée au Fleuve Congo Hôtel à Kinshasa, en présence de plusieurs personnalités venues des deux rives. Du côté Rdcongolais, l’on a noté la présence du Vice- Premier Ministre de l’Intérieur, représentant personnel du Premier Ministre ainsi que des Ministres et Vice- Ministres sectoriels mais aussi du Conseiller spécial du Président de la République Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo.

Du côté brazzavillois, l’Envoyé spécial du Président Sassou Nguesso avait également effectué son déplacement personnel pour assister à cet événement de grande envergure ainsi que les représentants des Ministres du Plan et de l’Economie du Congo- Brazzaville. La Commissaire à l’aménagement du Territoire et des Infrastructures de la CEEAC, des Ambassadeurs des deux Congo, des experts ainsi que les membres du comité technique mixte étaient également de la partie.

Dans son mot d’ouverture, le Ministre d’Etat et Ministre du Plan Christian Mwando Nsimba est d’abord revenu sur les étapes ayant concouru à la structuration de ce gigantesque projet, avant de rappeler l’engagement du Président Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, celui de mener à bon port le projet de construction pont route rail devant relier les deux capitales les plus rapprochées au monde. Pour sa part, Marie Thérèse FULA, Commissaire à l’Aménagement du Territoire et Infrastructures à la CEAC a salué la matérialisation de ce vieux projet datant de plus de 30 ans dans la mesure où il vient répondre à la vision positive de l’intégration continentale en assurant la réunification routière et la fluidité le long du corridor partant de Tripoli- Libye-Cap Vert- Afrique du Sud en passant par Windhoek jusqu’au pont route rail Kinshasa et Brazzaville.

Assurant la coordination générale du projet, la Commissaire de la CEAC a réitéré l’engagement de sa structure de bien remplir les missions lui confiées afin de permettre à ce projet de prendre corps. Enfin Jean Jacques BUYA, Ministre de la République du Congo a quant à lui, rappelé les les avantages économiques qu’offre cet ouvrage.

Le pont qui sera jeté sur le fleuve Congo entre les deux capitales va rapprocher les deux peuples et faire de Brazzaville et Kinshasa un même espace en facilitant les échanges commerciaux du continent et en boostant le développement économique de deux pays, a- t- il signifié. Signalons que la signature de l’avis à manifestation d’intérêt posée à ce jour par les deux Ministres qui pilotent ce projet et qui du reste sera financé par un partenariat public-privé, va faciliter la sélection du partenaire stratégique pour le financement, la conception, l’exploitation et l’entretien de l’ouvrage.

JM Mawete

Laisser un commentaire