Coronavirus: L’UNIKIN risque une année blanche

19 Mars dernier, le Président congolais Félix Antoine Tshisekedi a annoncé une série de mesures pour lutter contre la propagation de la pandémie du coronavirus dans le pays.

Parmi elles, la fermeture des universités sur l’ensemble du territoire national pour une durée de 4 semaines alors que l’UNIKIN avait été déjà suspendue suite aux revendications des étudiants. L’Université de Kinshasa avait bel et bien fermé ses portes par rapport à des manifestations estudiantines du lundi 06 et mardi 7 janvier dernier et le gouvernement avait annoncé la suspension de toutes les activités. La date du 24 février avait été annoncé pour la reprise des cours, reprise des cours qui n’a pas été totale, il n’y avait pas des professeurs certaines facultés avaient décidé d’enseigner vu le retard accumulé pour l’année académique passée dont la Faculté des Sciences et de Droit. Contrairement à d’autres universités l’UNIKIN a connu pas mal de problèmes, la plupart d’étudiants de l’Université de Kinshasa craignent une année blanche. « Il est vrai qu’il y a eu arrêt des cours depuis la manifestation des étudiants, les mesures annoncées par le Chef de l’Etat concernant la propagation du Virus Covid-19 qui affectent les cours certes, ça fait pratiquement 3 mois que l’on ne donne plus cours à l’UNIKIN supposons que les cours reprennent dans un mois on aura compté 4 mois sans cours et c’est extrêmement grave mais il faudrait que la situation de la maladie puisse s’arrêter, ce qui n’est pas encore le cas » a expliqué le Professeur OKITUNDU LUWA E-A. Daniel, Responsable des Apprenants Spécialiste au Département de Neurologie à l’UNIKIN.

Mimi Bakonga Aurélie, Stagiaire IFASIC

Laisser un commentaire