Coronavirus: Pas encore de risque d’une année scolaire blanche

Des inquiétudes se multiplient face au risque d’une année scolaire blanche.

Aussi bien les parents que les élèves s’interrogent. Monsieur Apo Toko, enseignant à l’Institut Scientifique Luyindu au camp Munganga de la commune de Ngaliema donne les précisions à ce sujet.

Pour ce professeur, cette pandémie risque de créer un grand vide sans les enchainements scolaires notamment l’année 2019-2020 qui tendait presque à sa fin. Elle risque aussi de rendre cette année blanche, d’où, tous les enseignements acquis ne seront plus considérés, alors que cela est un grand danger et une grande perte pour les parents qui ont déjà soldé les frais scolaires surtout dans des écoles privées. ‘’ Jusqu’à ce moment, les établissements scolaires sont dans le temps presque normal parce qu’ils n’ont perdu que deux semaines, car la semaine de 06 au 18 Avril est considérée comme la semaine de vacances de Pâques, mais au cas où cas où nous allons au-delà de ce temps, nous pouvons récupérer l’année pendant les 3 mois qui étaient prévus pour les grandes vacances afin de sauver cette année scolaire’’. Alors, les autorités étant conscientes de ce grand risque, doivent se concentrer promptement pour pouvoir chercher à trouver des solutions afin de mettre terme à cette pandémie le plus vite possible, et que les activités scolaires reprennent afin de sauver cette année.

Se basant sur les allégations du professeur, l’espoir est encore permis.

Momba Kalemba Exaucée, Stagiaire IFASIC

Laisser un commentaire