De New-York, Félix Tshisekedi rassure quant à sa réélection

Le président de la République démocratique du Congo, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, reste confiant pour sa réélection en 2023. L’annonce a été faite personnellement par le Chef de l’État congolais lui-même lors d’une interview exclusive accordée à RFI et France 24 vendredi 23 septembre 2022 depuis New-York aux États-Unis, où il séjourne en marge de la 77ème Assemblée Générale de l’ONU.

Félix Tshisekedi compte notamment sur la gratuité de l’enseignement et la hausse du budget du pays pour briguer un second mandat présidentiel. « Moi je suis très confiant. Les réalisations, nous en avons faites énormément. Regardez notre budget, regardez la gratuité de l’éducation. Aujourd’hui, nous sommes à la gratuité de la Santé. Les infrastructures sont en train d’être construites, il y a ce fabuleux et ambitieux programme de développement à la base, c’est-à-dire le développement des 145 territoires qui fera date. Nous sommes convaincu que le moment venu, les choses vont être appréciées par nos compatriotes et ils nous renouveleront leur confiance. Il n’y a vraiment pas d’inquiétude de ce côté là », a clamé haut et fort Félix Tshisekedi. Dans la foulée, le Chef de l’État a affirmé que les opposants ont peur d’aller aux élections étant donné qu’ils savent que le peuple lui renouvellera sa confiance. « C’est pour ça que l’opposition a peur d’aller aux élections d’ailleurs », a renchéri le président Tshisekedi.

S’agissant du respect du délai constitutionnel, Félix Tshisekedi a indiqué que le président de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI), Denis Kadima, ne cesse de lui donner des garanties quant à la tenue des élections l’année prochaine, conformément à la Constitution. Félix Tshisekedi a, par ailleurs, précisé qu’il veille au quotidien pour que le ministère des Finances dote la Centrale électorale des fonds nécessaires pour conduire le pays aux élections générales. Qui vivra verra dit-on !

Amenaka Kinyamba, Stagiaire IFASIC

Laisser un commentaire