Dévoilement de la pierre tombale de Bipoli

Sous le haut patronage de l’Honorable Muabi Tumba Marie, on a procédé mardi 01 octobre au dévoilement de la pierre tombale de l’artiste musicien Bipoli à la Nécropole Entre Ciel et Terre.  

Pépé De Guimaraes alias Bipoli na fulu est décédé le 01 octobre 2017 en France, des suites d’une longue maladie. Il était l’un des fondateurs des orchestres Viva la Musica (1977) et Victoria Eleyson (1982). Bipoli était l’un des chanteurs congolais les plus populaires des années 70 et 80, il jouait plusieurs styles musicaux  dont la rumba, le rock, et le folk entre autres. Il est l’auteur de plusieurs titres, notamment, « Zengo Luzizila », « Amisi Clara » (interprété avec Dindo Yogo et King Kester Emeneya), « Kapangala » (Viva la Musica) et « Bosey 1er ». Installé en France depuis 1985, Bipoli avait opté pour une carrière solo. Il se produisait souvent lors des événements culturels organisés par la diaspora congolaise en Europe.

Nombreux hommages sur les réseaux sociaux

Dès l’annonce de sa mort, les réactions se sont multipliées sur les réseaux sociaux saluant la mémoire d’une grande vedette de la chanson congolaise. « Adieu Bipoli, repose en paix mon grand », a déclaré le chanteur congolais Shaka Zulu, président d’Artistes en danger, une association de soutien aux musiciens congolais. « C’est une toute une génération (celle de Papa Wemba) qui s’éteint », regrette un certain Billy Kambale Eraston. « Je suis né chanteur. C’est un don de Dieu. La chanson coule dans mes veines. Je ne peux m’en passer. Si vous posez la question à n’importe quel chanteur, il vous donnera la même réponse », avait déclaré Bipoli, lorsqu’il a recommencé à chanter il n’y a pas si longtemps, en dépit de son état de santé. La planète rumba-rock est particulièrement affligée par la mort du chanteur. Adieu l’artiste !

 

Laisser un commentaire