ESU: le RAPUICO renoue avec la grève sèche

Le Réseau des Associations des Professeurs des Universités et Instituts supérieurs du Congo (RAPUICO) a décidé de reprendre sa grève sèche à partir du jeudi 22 septembre 2022, suite à la mauvaise foi du Gouvernement de la République qui n’arrive toujours pas à respecter ses engagements pris dans les accords de Bibwa/Nsele le 02 avril dernier.

Dans le communiqué signé par son Coordonnateur, le Professeur Rodolphe Iyolo, le RAPUICO a demandé à tous les professeurs de la RDC de cesser avec toutes les activités scientifiques et académiques dans tous les établissements supérieurs publics. Le RAPUICO a rappelé que c’était lors de la 66 ème réunion du Conseil des Ministres du 26 août 2022, que le gouvernement avait pris acte du rapport des travaux de la commission paritaire Gouvernement – Banc syndical de l’ESU et l’évaluation de la mise en œuvre des accords de Bibwa/Nsele. Mais le réseau regrette le fait que la recommandation du Chef de l’État Félix Tshisekedi n’a pas été respectée par le Gouvernement.

 » C’est pourquoi, réuni ce jour pour l’évaluation de la mise en œuvre effective de la recommandation du dernier (conseil des ministres) au Gouvernement de la République, le RAPUICO constate avec amertume, que les engagements pris à Bibwa/Nsele continuent d’être torpillés et bafoués au grand dam des revendications des de Professeurs, forcés depuis des lustres à vivre dans des conditions inacceptables eu égard aux services qu’ils rendent à la Nation « , peut-on lire dans cette déclaration du RAPUICO. Et d’ajouter :  »

Par ailleurs, eu égard à l’erreur flagrante, consommée par le Ministre des Finances, notamment par son refus affiché du versement de la deuxième et de la troisième tranches de paiement pour les véhicules chez le concessionnaire, tendant à expirer dans les 8 jours, le RAPUICO dénonce l’indifférence, la légèreté et la banalisation qui entourent le traitement des dossiers de tous les Professeurs de la RDC « .

Sur ce fait, le Réseau des Professeurs des Universités et Instituts supérieurs conditionne la reprise des activités au paiement de la totalité de deux tranches évoquées et de la prime de recherche, conformément aux accords de Bibwa/Nsele. Le RAPUICO a enfin, demandé à tous les professeurs membres du réseau d’exécuter fermement et sans délai les recommandations contenues dans cette dernière déclaration du 22 septembre 2022.

Laisser un commentaire